fbpx
Buzz
Partager sur

Chine: un patron met des fessées à ses employés à cause de leurs mauvaises performances !

Chine: un patron met des fessées à ses employés à cause de leurs mauvaises performances !

En chine, le patron d’une banque a mis des fessées à ses employés à cause de leurs mauvaises performances. La scène a été filmée et publiée sur internet

Après avoir lu cet article, vous ne vous plaindrez plus jamais de votre patron ! En Chine, des employés d’une banque chinoise ont reçu une correction qu’ils ne sont pas prêts d’oublier. Leur patron leur a donné une fessée parce qu’ils n’ont pas été assez performants. La scène a été filmée et les images tournent en boucle sur internet.

Le patron d’une banque met des fessées à ses employés

C’est le patron de la Changzhi Zhangze Rural Commercial Bank, une banque chinoise, qui a exprimé son mécontent vis à vis du mauvais rendement de ses employés. Il a profité d’une soirée organisée par l’entreprise, pour punir ses vilains petits employés. Il les a fait monter sur scène avant de leur demander d’expliquer devant tout le monde les raisons de leurs mauvaises performances. Ensuite, il a mis des fessées à chacun d’entre eux.

Les spectateurs n’ont pas manqué d’immortaliser cette humiliation publique. La vidéo que voici a été publiée sur le site d’information People’s Daily (vous remarquerez que les employés acceptent docilement leur punition).

Des fessées qui font polémique

La vidéo qui dure un peu plus d’une minute, a été visionnée plus de 40 000 fois. Ces images ont enflammé la toile et ont suscité une vague d’indignation de la par des internautes. Certains ont même demandé la suspension de dirigeants de l’entreprise.

« Ce ne sont pas des esclaves de l’Antiquité, » s’est indigné un utilisateur du site de microblog chinois Sina Weibo.

D’autres employés de cette banque ont confié à plusieurs médias chinois que d’autres employés avaient été tondus par le formateur.

D’après le Beijing Times, des hauts dirigeants de la banque ont été suspendus pour « avoir omis de mener des contrôles adéquats sur le programme de formation.» De plus, le patron a été prié par les autorités locales de faire des excuses publiques « pour son comportement inapproprié. »