fbpx
Buzz
Partager sur

Chasseur de fantôme: il passe une nuit avec des esprits pour être leur prochaine victime !

Chasseur de fantôme: il passe une nuit avec des esprits pour être leur prochaine victime !
Partager
Partager sur Facebook

Gary Johnston est un chasseur de fantôme qui donne de sa personne. Il a passé toute une nuit avec des esprits pour être leur prochaine victime

Certains sont tellement passionné par leur métier qu’ils sont prêt à tout pour parvenir à leur fins. C’est le cas de Gary Johnston, un chasseur de fantôme. Quand cet homme se lance à la poursuite des spectre, il n’y va pas de main morte. En effet, il a décidé de passer toute une nuit dans une maison hantée par des esprits pour devenir leur prochaine victime.

Le chasseur de fantôme devient la proie des esprits

Gary Johnston est un chasseur de fantôme de 47 ans originaire de Manchester. Il a entendu parler d’une maison situé à Pontefract. Cette dernière est souvent hantée par un poltergeist nommé « The Black Monk of Pontefract ». Ce spectre s’est fait connaître après avoir semé la panique dans la maison de Joe et Jean Pritchard en 1974. Cette histoire a été une source d’inspiration pour le film When the lights went out, réalisé en 2012.

Gary Johnston, spécialiste du paranormal, s’est rendu dans la maison mitoyenne à la propriété dans le Yorkshire. Ce voyage avait pour but de déterminer si cet endroit était bien le repère de vampires et de fantômes. Pour cela, Gary s’est lui même transformé en appât pour voir s’il pouvait devenir la prochaine victime du spectre. « J’avais entendu des histoire à propos de la maison, mais je voulais le voir de mes propres yeux », explique le chasseur de fantôme.

Il a également discuter avec la femme qui entretient la propriété afin d’en savoir plus sur les rumeurs qui circulent à propos de ce lieu hanté.

Il publie le documentaire sur sa chaîne Youtube

Gary Johnston a confié que des choses étranges se sont déroulées la nuit où il était dans la demeure. « Mon matériel vidéo a filmé des choses qui, lorsque je les ai transféré sur mon ordinateur, ont tout simplement disparu », raconte l’homme de 47 ans. Mais après cette nuit agitée, le chasseur de fantôme était incapable de dire si la maison était hantée. Il estime que les gens doivent regarder la vidéo et se forger leur propre opinion.

Voici un petit aperçu du documentaire de Gary Johnston.

Si vous voulez en savoir plus, il suffit de vous rendre sur sa chaîne YouTube.