fbpx
Buzz
Partager sur

BudnBreakfast: une auberge de jeunesse pour les fumeurs de cannabis !

BudnBreakfast: une auberge de jeunesse pour les fumeurs de cannabis !
Partager
Partager sur Facebook

Un américain a lancé un nouveau concept bien original : mettre en place une auberge de jeunesse pour ceux qui fumeraient du cannabis !

C’est du jamais vu : un américain a mis en place une auberge de jeunesse bien particulière. En effet, ce lieu est dédié aux personnes qui fumeraient du cannabis. Et des personnes du monde entier viennent dans le Colorado pour découvrir cette auberge de jeunesse pas comme les autres. De 21 à 80 ans, tous les fumeurs de joints y sont conviés. Le gérant gagne en moyenne 110 000 dollars par mois grâce à son investissement.

Une auberge de jeunesse pour les fumeurs de cannabis

Un ancien avocat américain, Joel Schneider s’est lancé un défi fou. Il a ouvert une auberge de jeunesse à Denver, dans le Colorado aux Etats-Unis pour les fumeurs de cannabis. Créée en 2014, l’homme est devenu entrepreneur de marijuana. L’idée principale était de mettre à la disposition de ses clients des espaces dans lesquels ils pourraient fumer librement et sans rendre de comptes. Grâce à son BudnBreakfast, les clients ont accès aux joints lors du petit déjeuner au milieu des tartines, des œufs mais aussi des gaufres.

Le gérant a aussi expliqué au Business Insider, amusé : « Ce qui se passe dans ce Bed & Breakfast ne se passe pas ailleurs. Ils rentre chez eux et disent à leurs amis : ‘Vous ne croirez jamais ce que j’ai fait ces trois derniers jours’ ». Joel Schneider a investi plus d’un million de dollars dans la gestion de cette auberge pour fumeurs de cannabis. Ce lieu accueille des fans du concept qui viennent des quatre coins du monde.

Un business à 110 000 dollars par mois

Et cette auberge de jeunesse bien spéciale permet aussi de rapporter 110 000 dollars par mois au gérant, soit 89 500 euros. Les clients reviennent régulièrement pour fumer légalement et tranquillement. Joel Schneider a fermé l’une de ses trois auberges. En effet, le propriétaire des lieux a décidé de vendre son terrain. Mais pas de panique, dans une interview accordée à CNBC, le gérant prévoirait aussi d’accorder le nom de BudnBreakfast à d’autres établissements.

Source : Les Inrocks