fbpx
Bac 2016
Partager sur

BAC 2016: Le top 10 des tweets qui ridiculise l’épreuve d’espagnol !

BAC 2016: Le top 10 des tweets qui ridiculise l’épreuve d’espagnol !

Les épreuves de langue vivante 2 du bac 2016 ont eu lieu cet après -midi et MCE vous dévoile leurs meilleurs tweets qui ridiculisent l'épreuve d'Espagnol !

Cet après-midi, les prétendants au bac 2016 ont du se confronter aux langues vivantes, et notamment à l’épreuve d’espagnol. Dès leur sortie, les élèves se sont précipités sur Twitter pour commenter l’une des dernières étapes du bac 2016.

BAC 2016: Le top 10 des tweets qui ridiculise l’épreuve d’espagnol !

Si l’importance de cette épreuve est relativement modeste pour les élèves de terminale ES et S qui ont deux heures d’épreuve, coefficient 2, elle devient difficilement contournable pour ceux de la série L Langue vivante obligatoire ( LVO), qui planchent 3 heures pour une épreuve à coefficient 4. Quant à ceux de la série L LVO et langue vivante approfondie, c’est également 3 heures d’épreuves mais pour un coefficient de 8. Mais quelque soit la filière, les élèves se sont empressés de commenter l’épreuve d’espagnole à grands coups de tweet. Pour tous, une partie compréhension sur dix points et une partie expression sur dix points leur étaient présentées. Les twittos ont bien sûr réagi sur le réseau social, et à l’unanimité, ils ont trouvé leur sujet particulièrement simple ! Beaucoup ont même demandé si l’Education Nationale ne leur avait pas joué un tour en leur donnant les sujets du brevet…

#Pour le sujet d’espagnol, je n’ai qu’un mot à dire : GRACIAS

Lien à copier coller :

#Celui qui fait une pétition pour le sujet d’espagnol, je ne le respecte plus

#Quand j’ai vu que le sujet d’espagnol tenait sur une feuille A4, j’ai cru qu’il manquait 10 pages

#Quand j’ai fini le sujet j’ai retourné ma feuille dans tous les sens je pensais que j’avais oublié quelque chose.

#Oh vraiment je sais que je suis nul en espagnol mais là c’était vexant de nous mettre le sujet du brevet

En effet, le texte que les élèves devaient commenter était assez court : 11 lignes à comprendre, avec plusieurs mots clés traduits en français en bas de page. Et parmi ces mots, certains laissent les élèves perplexes. Par exemple, « Loco », qui signifie fou… et que tout le monde connaît.

#Avec le sujet qu’on a eu aujourd’hui je me suis sentie tellement espagnol que je serai presque pour eux pour l’Euro

#Bon la prochaine fois faites un sujet un peu plus dur parce que quand faut attendre pour pouvoir sortir la première heure hein

#Que le prof qui a fait ce sujet fasse aussi celui de maths svp

En plus d’être court, le texte était un extrait de Don Quijote, de Miguel de Cervantes. Un grand classique étudié chaque année par toutes les classes. Si certains ont estimé que le niveau était celui du collège, d’autres se sont même montrés soupçonneux, à l’affût d’un éventuel piège caché dans le sujet.

#Moi je dis ce sujet sur Don Quijote était bien sympathique même un peu trop à mon goût

#En vrai le sujet du Bac espagnol c’était le sujet du brevet, non sérieux y’a une douille ! On va tellement pas assumer si on est tous en dessous de 10 !

La facilité, selon les étudiants, de l’épreuve d’espagnole au Bac 2016 viendrait alors compenser celle d’anglais, tant critiquée par un bon nombre d’élèves. Pour rappel, une pétition avait été lancée sous le mystérieux pseudonyme d’Eddie Beck (formé des prénoms des deux personnages du texte incriminé), pour faire changer le barème de cette épreuve de LV1.

Reste encore à savoir si les impressions des élèves se révèlent être véridiques. Retrouvez tous les résultats du Bac 2016 sur MCE à partir du 5 juillet !