fbpx
Buzz
Partager sur

Angleterre: elle le pousse du lit pensant qu’il ronfle alors qu’il est mort

Angleterre: elle le pousse du lit pensant qu'il ronfle alors qu'il est mort

Cette nuit, jamais cette jeune anglaise ne l'oubliera : son époux est mort dans son sommeil, alors qu'elle pensait juste qu'il ronflait.

Cette jeune femme sera rappellera certainement toute sa vie de la façon dont elle a perdu son mari. C’était au beau milieu de la nuit, elle l’a entendu, mais elle ne savait pas que c’était la mort qui était venu le prendre. Les faits ont eu lieu en Angleterre.

Angleterre: Une nuit étrange pour cette jeune mère

Lisa Lee, jeune femme de 25 ans mariée et mère d’un petit garçon, s’était endormie aux côtés de son époux comme tous les autres soirs. Mais au beau milieu de la nuit, elle a été réveillée par ses ronflements. Elle l’a alors poussé loin d’elle pour qu’il arrête de l’importuner. Mais au petit matin, elle a compris qu’il ne s’agissait pas de ronflements. « Au réveil, j’ai senti que les draps étaient humides. J’ai rapidement compris que quelque chose clochait. J’ai allumé la lumière. Son visage était tout mauve. Il ne respirait plus », se souvient-elle encore, bouleversée. Elle a alors appelé les secours, pensant encore avoir de l’espoir. Mais arriver sur place, ces derniers n’ont pu que constater le décès de son mari, Lewis.

Lewis était atteint d’une maladie rare…

La chose qui la marque le plus est ces bruits qu’elle a entendus pendant la nuit. Ce qu’elle a interprété comme des ronflements n’était en fait que le bruit de l’air qui sortait petit à petit du corps de Lewis après son décès. Ce dernier doit être dû à une crise cardiaque. Car l’homme souffrait d’une maladie rare, le syndrome de Brugada, caractérisé par une accélération du rythme cardiaque. Cela ne faisait qu’un an qu’on lui avait diagnostiqué la maladie, et les médecins pensaient que le risque de crise était bas. Ils allaient régulièrement faire des check-up à l’hôpital. Lisa Lee se retrouve désormais seule avec le cadeau que Lewis lui a laissé, leur beau petit garçon. C’est aussi en Angleterre qu’il y a peu, nous vous racontions l’histoire de cette mère de famille qui couvrait ses enfants de 350 cadeaux pour Noël.