fbpx
Buzz
Partager sur

Accident de voiture: il prend un selfie à l’hôpital après avoir causé la mort de sa petite-amie !

Accident de voiture : il prend un selfie à l'hôpital après avoir causé la mort de sa petite-amie !

En Angleterre, un homme a pris un selfie à l'hôpital après avoir causé la mort de sa petite-amie

Depuis plusieurs semaines, un jeune homme de 19 ans fait la une de toute la presse anglaise. Ce dernier a publié un selfie sur les réseaux sociaux à peine quelques heures après avoir causé la mort de sa petite-amie.

Il prend un selfie après l’accident

Les faits se sont déroulés l’année dernière, au moins d’août. Mentesh Mouherrem, un jeune homme de 19 ans, sortait d’une fête bien arrosée avec Emily, sa petite-amie, et Casey Dixon, un ami. Les trois jeunes sont montés dans une Renault Clio. Mentesh venait d’avoir son permis de conduire, mais cela n’a pas empêche le jeune homme de prendre le volant malgré de mauvaises conditions météos. Au lieu de conduire prudemment, Mentesh en a fait qu’à sa tête. En prenant un virage à toute allure, il perd le contrôle de son véhicule. La voiture dérape et percute un arbre. Le conducteur souffre de quelques blessures superficielles et son ami sans la moindre égratignure. Mais on ne peut pas en dire autant d’Emily. La jeune femme est morte sur le coup. Les secours sont arrivés très vite et ont emmené le jeune homme à l’hôpital. Après une série d’examens, les médecins ne constatent rien de particulier. Les infirmières l’ont donc reconduit dans sa chambre afin de le laisser se reposer. Pendant cette période de repos, le rescapé décide de sortir son téléphone et de se prendre en photo qu’il s’empresse de partager sur Facebook. Le moins qu’on puisse dire, c’est Mentesh ne semble pas bouleversé par la mort de sa petite-amie et il n’a pas l’air d’éprouver le moindre regret. Après sa publication, le selfie du jeune homme a été vivement critiqué par les internautes.

Inculpé pour homicide involontaire

D’après Casey Dixon, la troisième personne présente à bord du véhicule, Mentesh roulait beaucoup trop vite. De plus, un témoin de la scène a confirmé cette information. Les analyses toxicologiques pratiquées sur le conducteur n’ont rien révélé et il semblerait que le jeune homme n’était pas sous l’emprise de l’alcool ou de la drogue. Il a choisi de plaider coupable pour homicide involontaire. Il a ensuite été inculpé pour ce chef d’accusation. Le juge chargé de l’affaire a décidé de le condamner à huit mois de prison avec sursis. Il a également suspendu son permis de conduire pendant deux ans. Cependant, le verdict n’a pas satisfait tout le monde, en particulier les parents d’Emily. Beaucoup pensent que le juge aurait du prendre en compte le selfie avant de rendre son jugement.