fbpx
Buzz
Partager sur

Faustine (Star Academy 6): elle est touchée par une terrible maladie

Faustine star ac

Faustine, ancienne candidate de Star Academy 6, a expliqué au journal Le Parisien, qu’elle était touchée par une terrible maladie

Une descente aux enfers. Voilà comment peut se résumer la vie de Faustine, ancienne candidate de Star Academy 6, depuis ses dernières années. En effet, la jeune femme qui n’avait que 20 ans durant sa première participation à une émission télé se porte très mal. Elle est touchée par deux maladies qui rendent sa vie très difficile. Tellement difficile que son petit-ami a décidé de rompre avec elle qui ne supportait plus tous les symptômes de sa girlfriend selon Le Parisien.

Faustine, gravement malade

C’est le journal Le Parisien qui a relayé l’information. Le journal a expliqué :Faustine est frappée de plein fouet par la maladie, une mononucléose qui sera la première étape d’une véritable descente aux enfers dont elle ne voit pas aujourd’hui la fin. Le site Téléstar, quant à lui, a ajouté : Faustine Nogherotto est loin de la vie de rêve qu’elle espérait. La jeune femme souffre à la fois du syndrome de fatigue chronique et du syndrome de Gougerot-Sjögren. Il s’agit d’une maladie auto-immune caractérisée notamment par une atrophie des glandes salivaires et lacrymales entraînement une sécheresse des yeux et de la bouche et de la fatigue. Faustine a donc été contrainte de mettre de côté sa carrière musicale mais aussi sentimentale.

Faustine parle de sa maladie

Le journal Le Parisien a également recueilli les propos de la principale concernée. Faustine a alors expliqué au journal : C’est d’abord une fatigue extrême, mon corps est tout le temps sans énergie, explique-t-elle dans les colonnes du Parisien. Je sais déjà que, lorsque j’aurai fini de vous parler, je serai essoufflée. Ce sont aussi des douleurs musculaires. Je ne peux pas descendre les escaliers sans trembler, parfois le simple fait de tenir un verre est insupportable. Regarder un écran de télévision n’est impossible. Je ne supporte pas la lumière. C’est comme si mon cerveau était tout le temps enflammé. Le combat est très difficile à mener