fbpx
Buzz
Partager sur

Clarys (LPDLA2), devient animatrice dans une grande surface

Clarys

Clarys, qui avait fait le buzz avec sa serviette hygiénique dans Les Princes de l’amour 2, serait devenue animatrice dans une grande surface selon Jeremstar

Certains candidats de téléréalité ont beaucoup de mal pour retrouver une vie normal et retourner travailler comme avant. C’est pourquoi, la plupart font de nouvelles téléréalités et d’autres se mettent au chômage. Mais Clarys, elle, a décidé de retrouver une vie normale en devenant animatrice dans une grande surface. C’est Jeremstar qui repéré la jeune femme et qui a expliqué sa nouvelle vie sur son site.

Clarys oublie la téléréalité et devient animatrice

Elle n’est pas devenue animatrice sur une quelconque émission mais dans une grande surface. Clarys est une fille simple et sait qu’il n’y a pas de sous métier. Elle en est la preuve car comme Jeremstar l’a expliqué sur son site : On se souvient tous de Clarys mais malheureusement pas pour de bonnes raisons. Sa serviette hygiénique avait fait le tour des réseaux sociaux et après un passage dans mon bain pour répondre aux attaques et à cette horrible humiliation, la vermine avait disparu de la circulation. Mais alors où était-elle passée? Pourquoi s’est-elle envolée après avoir fait tant de buzz? Et bien figurez-vous que je l’ai retrouvée.

Avant de donner plus d’informations sur son nouveau métier : Si certains sont devenus éboueurs après avoir participé à un programme de télé-réalité ou caissières et actrices pornos, d’autres ont choisi de percer dans l’animation. Malheureusement ce ne sera pas l’animation télé pour Clarys mais l’animation Supermarché. Elle a en effet été aperçue par une de mes Jeremstarlettes à Auchan au rayon eau gazeuse avec une tenue aux couleurs des bouteilles Perrier! Je hurle! Comme l’a précisé Jeremstar, au moins, Clarys travaille et ne reste pas chez elle à toucher le chômage. Chose rare dans le milieu de la téléréalité qui se doit d’être souligné. Reste à savoir si la jeune femme accepterait de faire une nouvelle téléréalité si l’on venait à lui proposer.