fbpx
Buzz
Partager sur

Booba: son dessin pour répondre à la polémique sur Charlie Hebdo

Booba: son dessin pour répondre à la polémique sur Charlie Hebdo

Alors qu'il a crée la polémique avec ses propos sur l'attentat de Charlie Hebdo, Booba a été caricaturé par le dessinateur Luz. Le rappeur a décidé de répondre en détournant ce fameux dessin

La polémique n’en finit plus. Alors qu’il était de passage à Paris pour promouvoir son dernier album solo D.U.C, Booba s’est exprimé sur plusieurs sujets, et notamment sur l’attentat de Charlie Hebdo.

Booba: « Charlie Hebdo » a pris des risques

« J’étais ni Charlie, ni pas Charlie. Je comprends l’indignation des gens, je comprends aussi l’indignation de certains musulmans qui ont eu le sentiment d’être insultés par un journal, même si je ne cautionne pas de tels actes terroristes. Mais « Charlie Hebdo » a pris des risques. Quand tu t’attaques à une religion, tu sais que des extrémistes peuvent réagir ainsi. Il ne faut pas être surpris. l y a une différence entre la liberté d’expression et l’insulte. Tu peux me critiquer, critiquer mon disque. Mais si tu me dis «T’es qu’une merde», attends-toi à te prendre une tarte. Et là, ils ont dit « Le Coran c’est de la merde » », avait confié le rappeur au Parisien.

Booba répond à Luz

Des propos qui ont crée la polémique et fait réagir quelques personnalités. Laurent Ruquier en tête de liste: « Les caricaturistes ne s’attaquaient pas à l’Islam, non justement, ils s’attaquaient au terrorisme, il n’a rien compris en fait Booba, et quand on n’a rien compris, on ferme sa gueule. C’est le Trierweiler du rap, Booba », a balancé le présentateur du talk-show, « On n’est pas couché ». De son côté, le dessinateur Luz, survivant de l’attentat a fait une caricature de Booba. Sur ce dessin, intitulé « Booba n’est pas Charlie » , Booba est montré comme une personne égocentrique, fanatique de lui même avec sur le torse écrit « Je suis gonflette ». Booba a décidé de répondre lui-aussi par un dessin sur son compte Instagram. Imitant la caricature de Luz, le rappeur a détourné le dessin à sa manière, avec la légende suivante: « #libertédexprefion #bitzerdanslaboca #moiaussijesaisdessiner # #venezmekalasher #ruquierniquetesmortsnarvallo #disleurquijesuis»