fbpx
Buzz
Partager sur

50 Nuances de Grey: ivre et entravé par des menottes de fourrure, il cambriole des maisons

50 Nuances de Grey: ivre et entravé par des menottes de fourrure, il cambriole des maisons

Un jeune homme de 17 ans, probablement fan de 50 Nuances de Grey a été arrêté après s'être introduit dans un appartement de Brest, avec des menottes à fourrure aux poignets

Le lien entre le film érotico-romantique 50 Nuances de Grey n’est pas encore déterminé mais l’accessoire que possédait le voleur en herbe a tous les attributs pour y faire penser. Il a été arrêté après plusieurs tentatives de cambriolages avec des menottes en fourrure rouge au poignet. C’est loin d’être considéré comme une arme répandue chez les malfrats.

Le jeune homme, âgé de 17 ans, a été arrêté à Brest après s’être introduits dans deux appartements de la rue Denver de la ville. La première victime à avoir constaté l’intrusion de l’homme menotté est une jeune fille qui est tombée nez à nez avec lui. Il s’était introduit dans l’appartement par une porte qui avait été vraisemblablement mal fermée. Le père de la jeune fille était parvenu à récupérer son porte-monnaie dérobé et à faire fuir le voleur. Quelques heures plus tard, dans la même rue, un autre locataire a fait la rencontre du jeune homme menotté.

Il s’endort dans le lit d’un étudiant de la ville, menottes à la main

Il était 9 heures du matin quand cet étudiant s’est réveillé et a constaté avec effroi qu’un autre individu se trouvait dans son lit, endormi. Dans sa poche se trouvait la carte de bus du jeune homme. C’est probablement en dérobant cette carte qu’il était parvenu à localiser l’appartement où il envisageait de commettre son délit. Cette fois la police a été prévenue et s’est déplacée sur les lieu. Le jeune homme, visiblement d’origine étrangère, s’est vu remettre une autre sorte de menottes, beaucoup moins fantaisistes, et a été placé en garde à vue.

Pour le moment, il n’est pas aisé de comprendre pourquoi l’homme possédait des menottes érotiques : était-il fan de 50 Nuances de Grey ? Avait-il commencé une séance de bondage avant de décider de partir en ville pour commettre un vol.

Il y a quelques semaines, une autre adepte de 50 Nuances de Grey s’est retrouvée à l’hôpital après avoir coincé l’un de ses poignet dans des menottes.

Source : Ouest-France