fbpx
Buzz
Partager sur

Les Anges 5 : Un sabre passe à travers la gorge de Samir

Les Anges 5 : Un sabre passe à travers la gorge de Samir

Une grande soirée s’annonce dans la villa de Miami pour les anges de la télé réalité 5. Tous assis dans le salon, ils vont assister au pire : Samir va prendre un sabre dans la gorge

Alban a réservé une grande surprise aux habitants de la villa de Miami et il a invité un magicien prénommé Gary Goodman. Sur le moment le jeune homme n’explique pas aux habitants le rôle de cet invité mais ils vont finir par comprendre très rapidement qui il est et ce qu’il vient faire.

Le magicien commence à se préparer et demande quinze minutes aux anges pour installer son matériel. Pendant ce temps-là, les habitants décorent la villa avec des banderoles colorées, et ils vont chercher devant la porte une machine à barbe à papa et à pop-corn. Comme des enfants ils sont tous excités par le spectacle de magie et s’installent tous en cercle dans le salon. Le magicien Gary Goodman commence à faire des tours simples et basiques qui impressionnent déjà énormément les anges. Des cartes, des petites boules rouge ou encore une bouteille de Ketchup, le magicien surprend les anges et ne laisse rien au hasard. Nabilla est captivée par les mains du magicien et crie à chaque fin de tour, par surprise.

Il passe le sabre à travers la gorge de Samir

Mais les anges ne s’attendent pas le moins du monde à ce qui va se dérouler sous leurs yeux. Samir se lève, il est volontaire pour le dernier tour de magie que va effectuer Gary. Assis sur une chaise dos au magicien, Samir ne voit pas qu’il lui apporte un collier en métal, et une sorte de sabre très long. Après avoir attaché le collier en métal autour du cou de Samir le beau brun ne fait plus du tout le fier et les habitants sont très effrayés de ce qui va se dérouler sous leurs yeux. Après plusieurs minutes de concentration le magicien plante le sabre dans son cou et le fait ressortir par sa gorge. Bien entendu Samir est toujours en très bonne santé et ne ressent aucune douleur. Impressionnés les anges en perdent leur mot, tout comme Samir qui regrette de s’être porté volontaire et qui n’a qu’une hâte : aller se rasseoir.

C.R.