fbpx
Buzz
Partager sur

Insolite : un ado écope de 300 euros d’amende pour port d’écouteurs dans une gare

Insolite : un ado écope de 300 euros d’amende pour port d’écouteurs dans une gare

Anthony âgé de 16 ans a écopé cette semaine d'une amende de 300 euros pour un fait insolite : le jeune homme portait simplement ses écouteurs dans une gare

Ce jeune adolescent âgé de 16 ans habitant à Reims (51), n’a pas eu de chance ce jour là. Alors qu’il rentrait de son école, le jeune garçon passait, comme tous les jours, par la gare de train. Un agent de la SNCF l’a interpellé ce jour de mai 2013 pour un fait insolite. En effet, selon une vieille règlementation, il est interdit d’utiliser des appareils sonores. Alors qu’il traversait la gare comme à son habitude, Anthony a été verbalisé, puis a du régler une amende de 45 euros. Finalement, face au refus du jeune homme de payer pour un fait qu’il ne considère pas comme une infraction, ce montant a augmenté pour atteindre la somme de 300 euros.

Amende insolite

Anthony traversait tranquillement une gare de train à Reims avec sa musique dans ses oreilles, comme 80% des habitants de sa ville, mais cela n’a pas plu à un agent de la SNCF qui l’a aussitôt interpellé. Les faits remontent au 23 mai dernier. Anthony ne prenait même pas le train, il ne faisait que traverser la gare par le souterrain de Clairmarais comme tous les jours en rentrant du collège. L’agent l’a verbalisé pour utilisation d’instrument sonore. Le PV était de 45 euros mais comme le jeune ne pouvait pas payer tout de suite, il lui a ajouté 30 euros de frais de dossier , raconte Lionel Gazeaux, président de l’UFC Que Choisir.

L’association s’est occupée du dossier pour le jeune Anthony, car sa mère a refusé de payer cette amende qu’elle trouve injustifiée . La SNCF répond de son côté à un décret datant de 1942, qui interdit à toute personne de faire usage sur les quais des gares d’appareils ou instruments sonores . Le collégien avait en effet un appareil sonore, cependant, il s’agissait d’écouteurs empêchant donc le bruit de nuire aux autres usagers, d’autant plus qu’il ne faisait que traverser la gare. Je leur ai demandé de justifier ce PV. Anthony ne se promenait pas avec un porte-voix ou une grosse radio sur l’épaule, il avait seulement des écouteurs de téléphone. L’usage du téléphone est-il interdit par la SNCF ? , ajoute L. Gazeaux. La SNCF reste sur ses positions et l’affaire est toujours en cours.