fbpx
Buzz
Partager sur

Swagg Man dévoile son passé dans son nouveau clip « Savent-ils »

Swagg Man dévoile son passé dans son nouveau clip « Savent-ils »

Le rappeur tatoué Swagg Man dévoile son nouveau tube "Savent-ils", dans lequel il parle pour la première fois de son passé

Mais qui est vraiment Swagg Man ? Est-il vraiment aussi riche qu’il le prétend ? D’où vient-il ?

Le rappeur aux mille tatouages est fortement critiqué, à cause de son style ostentatoire et de ses déclarations prétentieuses, souvent ridicules. Pourtant, depuis quelques mois, le rappeur arrive à conquérir un public de plus en plus grand.

En effet, après avoir dévoilé le clip Black Card, Swagg Man a prouvé pour la première fois, qu’il était capable de faire autre chose que des vidéos buzz stupides. En effet, bien que le morceau ne soit pas d’une grande finesse au niveau des textes, il faut souligner le professionnalisme du projet. Swagg Man a prouvé qu’il pouvait faire de la musique autour de son univers bien à lui, complètement déjanté.

Swagg Man dévoile son 4ème clip, « Savent-ils »

Après avoir dévoilé les les clips Black Card, Billey et Bentley, Swagg Man a sorti hier soir son quatrième clip officiel intitulé Savent-ils. Ce nouveau titre est le cinquième extrait de son album MST, dont la sortie est prévu d’ici la fin de l’année.

Une fois de plus, Swagg Man a fait appel pour la production à Sonny Alves, beatmaker qui a travaillé notamment avec La Fouine.

Si le morceau de Swagg Man aborde une fois de plus le thème de l’argent (comme énormément de rappeurs aujourd’hui), on notera que le titre aborde pour la première fois le passé du rappeur. En effet alors que ce dernier reste très secret sur toute une partie de sa vie, on voit ici un personnage plus fragile, qui se confie sur sa vie d’avant :

Ma vie d’avant c’était nul à chier (…) J’ai connu le pire avant le meilleur de ce monde, toute leur vie à m’envier, mais savent-ils au moins par quels chemins j’ai bien pu passer ?

Quoi qu’il en soit, le personnage de Swagg man se complexifie au fur et à mesure de ses clips, ce qui est tout à son honneur.