fbpx
Buzz
Partager sur

Les Anges 6 : Julien Bert défend Charlotte (LMAR) face aux critiques suite à leurs galipettes sous la couette

Les Anges 6 : Julien Bert défend Charlotte (LMAR) face aux critiques suite à leurs galipettes sous la couette

L’aventure entre Charlotte et Julien blond a beaucoup fait parler. Le principal concerné s’est enfin exprimé sur la situation

Beaucoup de rumeurs, d’insultes et d’histoires. Voilà à quoi nous pouvons résumer ce qu’il s’est passé sous la couette entre Julien blond des Anges de la téléréalité 6 et Charlotte des Ch’tis vs Les Marseillais. Mais depuis quelques jours, si Stéphanie, l’ex de Julien, s’est exprimée tout comme Charlotte, le principal concerné n’avait pas encore parler de cette histoire. C’est désormais chose faite. En effet, il a posté un tweet pour que les internautes laissent Charlotte tranquille.

Julien défend Charlotte

Stéphanie a défendu Charlotte durant leurs aventures à Rio puis à Marrakech. Pourtant très amie avec Paga, la jolie marseillais a toujours été là pour écouter les problèmes de couple de la jolie blonde. Mais il y a quelques semaines, celle-ci a couché avec Julien Bert durant un booking. Il se trouve que Julien était en couple durant plusieurs semaines avec Stéphanie et c’est celle-ci qui les a surpris en train de faire des galipettes dans le même lit. Depuis, la meilleure amie de Paga s’est bien évidemment lâchée sur Charlotte et il est facile de la comprendre.

Charlotte, elle, se défend comme elle le peut en expliquant que Julien était célibataire et qu’elle aussi. Cela expliquerait donc son geste. Le principal concerné, Julien Bert, a également parlé de cette histoire après être resté muet plusieurs semaines. Il défend Charlotte en expliquant qu’elle n’a de comptes à rendre à personne. Il a également posté le tweet suivant : @Cha_LMAR laissez-la tranquille, elle était célibataire et j’étais célibataire depuis un mois « on va pas pousser mémé dans les ortilles ». Sa dernière phrase signifie peut-être Hakuna Matata ? Autrement dit on s’en fou, on est jeune on fait ce que l’on veut ».