fbpx
Buzz
Partager sur

Luis Suarez : plus de chances d’être mordu par lui que par un requin

Luis Suarez : plus de chances d’être mordu par lui que par un requin
Partager sur Facebook

Même rentré en Uruguay, Luis Suarez continue à faire parler de lui. Un journaliste s'est ainsi amusé à calculer les chances de se faire mordre par l'attaquant de Liverpool. Les résultats de ses recherches pourraient vous choquer

Après l’indignation, voici venu le temps des rires et des détournements. Luis Suarez, l’attaquant de l’Uruguay, a fait plus parler de lui durant cette Coupe du Monde 2014 que ses collègues footballeurs. L’image qui restera du premier tour, pour beaucoup, ce n’est pas ce but splendide de l’Australien Cahill, ou les caviars de James Rodriguez, mais le nouvel acte d’anti-jeu commis par celui que l’on surnomme déjà Dracula. Son coup de dent sur son défenseur l’a définitivement fait passer à la postérité. La stupéfaction choquée des observateurs face à cet acte gratuit a vite laissé place à la dérision, alors que les parodies se multipliaient sur le net. Récemment, Suarez a même fait l’objet d’une étude très second degré de la part du site New Statemen.

Une étude pas forcément très scientifique

Le site a pris en compte le nombre d’adversaires de l’attaquant depuis ses débuts en 2005. Celui-ci a disputé 441 matches, pour sa sélection ou pour divers clubs. En comptant onze adversaires plus trois remplaçants, 6 160 joueurs se sont ainsi retrouvés face à l’Uruguayen et ses mâchoires d’acier. Ce qui veut dire qu’il a mordu en moyenne un adversaire sur 2 000. Une chance sur 2 000 d’être mordu, contre une sur 3,7 millions d’être dévoré par un requin. Quant aux chances d’être simplement « goûté » par le prédateur au noir regard (et on ne parle pas de Suarez), elles oscilleraient entre une sur 800 les années avec, et 2 808 les années sans. Soit des statistiques à peu près équivalentes.
Une étude qui doit bien sûr être prise au second degré. Ici, à MCE, on a mené notre propre enquête, et on est arrivé au résultat suivant : si vous rencontrez Luis Suarez, vous avez une chance sur deux d’être mordu. Soit il vous mord, soit il ne vous mord pas. Une chance sur deux. Imparable.