fbpx
Buzz
Partager sur

Il découvre qu’il est une femme après des maux d’estomacs

Il découvre qu’il est une femme après des maux d’estomacs
Partager sur Facebook

Une chinois marié a découvert qu'il était en réalité une femme après des maux de ventre. Lors de ses analyses, les médecins ont découvert la présence d'un appareil reproductif féminin en plus de son pénis

M. Chen, un chinois de 44 ans, a fait la découverte la plus troublante qui soit : en se rendant chez le médecin pour des maux de ventre et la présence de sang dans ses urines, il a découvert qu’il était en réalité une femme et que ses souffrances étaient dues à des menstruations.

Une femme selon son ADN, des deux sexes selon ses parties génitales

Lorsque les médecins l’ont examiné, ils ont découvert qu’en plus de ses parties génitales masculines apparentes, il possédait également un sexe féminin c’est à dire des ovaires et un utérus. Après des analyses ADN, les médecins ont également constaté qui possédait le chromosome XX, faisant de lui une personne de sexe féminin. Autre fait marquant : ils ont constaté qu’il n’avait pas de pomme d’Adam, plus exactement qu’elle était moins proéminente, ce qui est une caractéristique propre aux personnes de sexe féminin.

Âgé de 44 ans, il est marié depuis plusieurs années et a déclaré avoir eu une vie sexuelle tout à fait normale, notamment durant les 10 ans de vie commune avec sa femme. Une affirmation que les médecins avaient du mal à croire compte tenu des caractéristiques de son pénis, bien différentes de celles des autres hommes.

Une fatigue chronique et des membres enflés

Le porte-parole du First People’s Hospital de Yongkang a déclaré : Il portait des vêtements d’homme et avait les cheveux courts, donc au départ, nous n’imaginions pas qu’il était une femme. De son côté, M. Chen se doutais bien qu’il y avait un problème : il se sentait souvent fatigué et ses jambes et son visage étaient parfois enflés.

Les médecins ont également découvert que M. Chen était atteint d’Hyperlasie Congénitale des Surrénales, une maladie génétique très rare qui provoque un gonflement des glandes surrénales en raison d’une diminution de l’hormone de stress couplée à une augmentation des hormones sexuelles masculines. Ceci qui pourrait laisser penser qu’il était initialement plus féminin que masculin.

Source : Dailymail