fbpx
Buzz
Partager sur

Willaxxx : après Booba et Kaaris, Soprano est sa nouvelle cible (vidéo)

Willaxxx : après Booba et Kaaris, Soprano est sa nouvelle cible (vidéo)

Willaxxx s’attaque aujourd’hui au rappeur marseillais Soprano pour une nouvelle vidéo parodique inédite

L’humoriste Willaxxx revient avec une toute nouvelle vidéo parodique. Cette fois-ci, Willaxxx s’attaque au rappeur marseillais Soprano. Alors que tout le monde connaît à présent son fameux tube Fresh Prince avec la célèbre réplique : « Jefrey, remets-nous des glaçons », Willaxx s’est amusé à la parodier en « Caissier, rendez-moi la monnaie ».

Une vidéo hilarante qui vaut le coup d’être regardée pour se taper une barre de rire seul ou entre amis. Donc découvrez sans plus attendre la toute nouvelle vidéo parodique de Willaxxx sur Soprano intitulée : Soprano- Fresh Prince (Parodie Officielle Willaxxx)

Willaxxx enchaine les vidéos parodiques

Willaxxx ne s’arrêtera donc jamais. Alors qu’il a récemment parodié le clash entre Kaaris et Booba, l’humoriste revient avec une nouvelle parodie. Et cette fois encore, Booba et Kaaris en prennent pour leur grade, tout comme Jul. Willaxxx se glisse dans la peau de KAARES BOOBI JULIEN (Aka Kaaris, Booba et Jul) pour faire la promotion d’un séjour au ski. Et comme à son habitude, Willaxxx fait ressortir les traits qui caractérisent les rappeurs. Que ce soit l’auto tune pour Booba ou l’accent marseillais de Jul, l’humoriste se montre très drôle.

Willaxxx : les clashs l’amusent

A l’occasion de la soirée Blancho, qui s’est déroulée au café de la presse, Willaxxx a répondu aux questions de MCE. L’humoriste a ainsi donné son avis sur les clashs dans le rap. « Ça reste assez amusant. On est un peu dans de la mouvance Entertainment américaine. C’est du show, c’est du show. Plus y’en a plus ça me fait du bien. (…) Continuez à vous clasher ça me fait rire, c’est marrant. Faut le prendre vraiment au second degré. Mais ces clashs là c’est de l’animation. On est quand même dans une mouvance où le rap se vit sur internet, avec ses histoires avec ses à côtés. Et les clashs en font partie »