Buzz
Partager sur

Les Ch’tis dans la Jet Set : Bilal avoue « la téléréalité, c’est pas trop mon truc à la base »

Les Ch’tis dans la Jet Set : Bilal avoue « la téléréalité, c’est pas trop mon truc à la base »
Partage
Partager sur Facebook

Bilal, le Belge déconneur qui apaise les tensions, a accordé une interview au site « Toutelatele.com ». Il a expliqué qu’au départ, « la téléréalité n’étais pas son truc »

Il est jeune. Il est beau gosse. Il semble intelligent et s’appelle Bilal. Il s’agit du dernier Belge, accompagné de Marion, à être arrivé à Marbella et intégrer la maison occupée par tous les candidats des Ch’tis dans la Jet Set. Le jeune homme, qui a le béguin pour Adixia, a récemment accordé une interview pour le site Toutelatele.com où il a expliqué qu’au départ, « la téléréalité n’était pas son truc ».

Bilal, l’homme de l’ombre ?

Si la téléréalité n’est pas « sa came » que fait-il dans une telle émission ? Il a expliqué tout cela dans une interview pour le site Toutelatele.com : Je voulais rencontrer des filles et m’éclater ! (rires) Je voulais faire la star et draguer toutes les filles qui passent en boîte. Il y aussi mon projet professionnel. J’ai envie d’ouvrir une discothèque et Les Ch’tis m’apportaient la notoriété nécessaire pour attirer de la clientèle. Mais la télé-réalité, ce n’est pas trop mon truc à la base.

Vous l’avez donc compris, Bilal a participé à cette émission pour avoir une meilleure notoriété et surtout, s’éclater . Il est également revenu sur la Jet Set qui pour lui, n’était pas un monde inconnu : Le challenge de la jet-set a été facile à relever pour nous car on possédait des relations dans ce milieu en Belgique. Ce genre de personnes, je les croisais dans de grosses boîtes de nuit. A Marbella, c’était un peu différent car ils se la pètent un peu plus ! Et il y a quand même des personnes très friquées, donc il faut faire attention à qui l’on parle. Après, on a imposé la jet-set belge ! On était les Gaulois de la jet-set, comme dans Astérix et Obélix (rires). C’était génial.