fbpx
Buzz
Partager sur

Les Princes de l’amour 2 : Raphaël dévoile une sex-tape de Charles durant un booking

Les Princes de l’amour 2 : Raphaël dévoile une sex-tape de Charles durant un booking

Durant un booking, Raphaël a décidé de taquiner Charles en dévoilant une sex-tape de l’ancien Ch’ti

Charles semble avoir une vie sexuelle plutôt remplie. En effet, le prétendant des Princes de l’amour 2, et ancien candidat des Ch’tis à Mykonos et Ch’tis à Hollywood, s’est fait tout petit il y a quelques jours durant un booking. Le site Gossip a expliqué que Raphaël et le DJ étaient invités à une soirée dans une discothèque de Clermont-Ferrand, L’Usine. Les invités n’ont pas été déçus. Notamment Jeremstar, présent à la soirée, qui a filmé sur Snapchat la scène, plutôt gênante, qui s’est passée dans la soirée. Comme l’explique le site, Charles a souhaité taquiner l’ancien candidat de L’Île des Vérités 3, qui s’envolera pour le Brésil début janvier, en dévoilant son numéro de téléphone à l’ensemble de la boîte de nuit et là… c’est le drame. Raphaël, pour se venger, a dévoilé en exclusivité une sex-tape de Charles !

Raphaël balance une sextape de Charles

Charles a souhaité savoir si le sex-appeal de Raphaël était aussi réputé qu’on le dit. Il a donc décidé de balancer le numéro de son collègue des Princes de l’amour 2 et s’amuser du fait que personne dans la discothèque ne l’enregistrait dans leurs smartphones. Mais quand on s’attaque à Raphaël, il faut s’attendre au retour de flammes. En effet, le beau gosse n’a visiblement pas apprécié l’acte de l’ancien Ch’ti et a donc décidé de sortir son portable pour montrer à tous les clients de la boîte de nuit, une vidéo de Charles en plein ébat sexuel.

Le blogueur Jeremstar, présent à la soirée a évidemment profité de l’occasion pour filmer le portable de Raphaël et faire partager ce moment dans sa story sur Snapchat. Les fans féminins de Charles seront heureux en découvrant la scène. En revanche, d’après le site Gossip, d’autres candidats ont été choqués en visionnant la scène. Espérons que ce moment ne porte pas préjudice à Charles…