fbpx
Buzz
Partager sur

Scandale en Suisse : du porc dans les kebabs

Décidément le secteur de l’alimentation n’a pas fini de faire des émules. Après la viande de cheval, c’est du porc qui a été détecté dans des restaurants suisses spécialistes du kebab

Un laboratoire a découvert que sept échantillons sur vingt vendus dans neuf villes de Suisse (Genève, Lausanne, Zurich, Bâle, Bienne, Winterhur, Lucerne, Kreuzlingen), contenaient de la viande de porc. La nouvelle s’est propagée grâce à une annonce faite par le CCIS (Conseil du Centre Islamique de Suisse). La communauté musulmane de Suisse est extrêmement choquée par cette information, en effet la consommation de viande de porc est interdite par leur religion.

Une erreur de manipulation

Néanmoins, les analyses révèlent que la viande de porc n’est présente qu’à une faible échelle L’analyse des échantillons révèle une très faible proportion de viande de porc, inférieur à 0,1. Le CCIS émet l’hypothèse que des restes de viande de porc utilisés pour d’autres produits ont été en contact avec des ustensiles réservés à la préparation de kebabs.

M. M.