fbpx
Buzz
Partager sur

Alain Juppé veut interdire le spectacle de Dieudonné à Bordeaux

Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, va saisir le préfet de Gironde pour savoir si le spectacle de l’humoriste Dieudonné constitue un « risque de trouble à l’ordre public ». La représentation est programmée en avril prochain

On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui ! L’adage d’un certain Pierre Desproges semble toujours d’actualité. Alors que la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme a demandé au maire de Bordeaux d’interdire le spectacle de Dieudonné, le préfet de Gironde a été saisi. En effet, Alain Juppé, membre du comité d’honneur de cette ligue a interrogé ce dernier pour savoir si le spectacle programmé le 4 avril constituait « un trouble éventuel à l’ordre public ».

Si le préfet constate un « tel risque », Alain Juppé prendra un arrêté d’interdiction. Cependant, un recours juridique auprès du tribunal administratif est possible pour l’humoriste. Ce tribunal peut annuler l’arrêté en cas d’absence de « bases juridiques solides » et dans ce cas la commune de Bordeaux devra rembourser à l’organisateur du spectacle le manque à gagner. Une possibilité que le maire de Bordeaux souhaiterait éviter.

Dieudonné victime de son passé judiciaire

Dieudonné a souvent dérapé. Trop souvent pour s’éviter les foudres de la Licra qui l’a fait condamner par la justice française à plusieurs reprises pour son « antisémitisme et ses appels à la haine ». En novembre 2012, le tribunal correctionnel de Paris avait condamné Dieudonné à 20 000 euros d’amende pour diffamation, injure et provocation à la haine.

La ligue internationale ne lâche plus l’humoriste puisqu’elle est à l’origine de cette saisine préfectorale. Ce n’est pas la première fois que Dieudonné fait face à ce genre de situation. En février c’est le sénateur-maire de Saint-Etienne qui avait demandé l’annulation de son spectacle. Un spectacle prévu le 16 mars mais qui ne verra peut-être jamais le jour.

J. L.