fbpx
Buzz
Partager sur

Poursuivi par la police, il saute nu dans le canal de la marne et se noie

Poursuivi par la police, il saute nu dans le canal de la marne et se noie

Un adolescent exhibitionniste de 17 ans échappé à la mort par noyade. Poursuivi nu par la police, il a sauté dans le canal de la Marne

La police de Dombasle en Meurthe-et-Moselle a eu affaire à un exhibitionniste fugitif de 17 ans qui a frôlé la mort. Celui que la brigade surnomme déjà « L’homme grenouille » se trouvait sur les bords du canal de la Marne aux alentours de 4h30 du matin, quand il s’est mis à montrer son corps nu aux passants.

Une joggeuse donne l’alerte

Il s’est notamment exhibé face à une joggeuse qui a fini par alerter la police. Une voiture en patrouille composée de deux policier, Billel et Frédéric, est alors arrivée sur les lieux après avoir traqué le jeune homme dans les environs. C’est là qu’a débuté la course poursuite : voyant les policiers aller en sa direction, l’adolescent a pris ses jambes à son cou.

Alors que les forces de l’ordre étaient sur le point de le rattraper, l’adolescent a tenté un dernier geste de survie : il a pris son élan sur la passerelle et s’est jeté dans le canal. Le problème c’est qu’il ne savait pas nager. Il criait au secours, Il était en panique et commençait à boire la tasse. rapporte le gardien de la paix au quotidien l’Est Républicain.

Le punisseur se transforme en sauveteur de l’adolescent nu

Initialement venu pour réprimander le forcené, Billel a du se transformer en secouriste pour sauver la vie de cet adolescent nu et inconscient. Il a déposé son arme et son portable et s’est jeté à l’eau : Même s’il y avait cette petite appréhension, j’ai sauté. Mon boulot, c’est de porter secours et assistance. Il est rapidement parvenu à le ramener à l’eau.

Une fois remis de sa mésaventure et en pleine possession de ses moyens, l’adolescent n’a pas manqué de remercier son sauveur. Néanmoins, Billel a rappelé que l’exhibitionniste pourrait être poursuivi par la justice, l’exhibition sexuelle étant passable de 15 000 euros d’amende.

Photo DR@AFP

Sourcce : Metronews