fbpx
Buzz
Partager sur

Douai : le passager clandestin d’un train se tranche le pénis

Douai : le passager clandestin d’un train se tranche le pénis
Partager
Partager sur Facebook

Un passager clandestin sur un train de marchandise s'est tranché le pénis sans aucune raison avant d'être arrêté par la sécurité ferroviaire. Il a été soigné à Lille après avoir souffert d'une hémorragie

C’est fait très étrange qui s’est déroulé à la gare de Douai à bord d’un train : un sexagénaire monté clandestinement dans le transport s’est coupé le pénis sans aucune raison.

L’homme s’était introduit clandestinement à bord d’un train de marchandises. Lorsque les employés de la sécurité ferroviaire se sont aperçu de la présence de ce passager indésirable, ils ont stoppé le convoi afin d’éviter tout accident. En s’apercevant qu’il venait d’être repéré, le vieil homme s’est précipité dans la végétation bordant la voie ferrée afin de s’y cacher. La sécurité ferroviaire fini par l’intercepter et le ramener à proximité de la gare SNCF où s’était arrêté le train.

L’homme saignait abondamment après s’être coupé le pénis

C’est à ce moment là que les employés de la SNCF se sont aperçu que le sexagénaire était ensanglanté, notamment au niveau du bas-ventre, et qu’il tient un couteau lui-même couvert sang. Lorsque les secours sont arrivés sur place, ils se sont rendu compte que L’homme c’était tranché le pénis.

Pourtant il ne faisait montre d’aucune folie, et n’était pas sous l’influence d’un produit quelconque (contrairement au rappeur du Wu Tang Clan). Selon les pompiers dépêchés sur place, l’homme était très lucide et a tout simplement déclaré ds’être émasculé à bord du train dans lequel il avait embarqué à Somain.

Le clandestin n’était plus en possession de son pénis

Il a également avoué s’être tout simplement débarrassé de son pénis. Espérons néanmoins qu’il ne finisse pas par provoquer un bouchon sur l’autoroute. Il n’a donné aucune autre explication pour justifier son geste. Les secours l’ont ensuite emmené d’urgence à l’hôpital de Lille car il souffrait d’une grave hémorragie et devait se faire soigner au plus vite.

Source : Metronews