fbpx
Buzz
Partager sur

Enora le soir : Virgin Radio va raccourcir l’émission d’une heure dès lundi

Enora le soir : Virgin Radio va raccourcir l'émission d'une heure dès lundi

Face aux audiences catastrophiques d'"Enora le soir", Virgin Radio a décidé de raccourcir l'émission d'une heure dès lundi

Deuxième remaniement pour l’émission d’Enora Malagré. En effet, face aux audiences catastrophiques de la libre-antenne de la jeune femme, la radio jeune du groupe Lagardère avait déja pris la décision de remanier ses soirées afin de tenter de sortir la tête de l’eau à l’émission d’Enora qui est en train de couler et avait donc choisi Jean-Michel Maire, 53 ans, pour co-animer l’émission aux côtés d’Enora, Stéphane Bak et Michael Zazoun dès lundi prochain. Mais ce n’est pas tout, Virgin Radio a également décidé de réduire l’émission d’Enora d’une heure.

Si les audiences ne repartent pas à la hausse, « on passera à autre chose »

Lors d’une interview accordée à MetroNews, Roberto Ciurleo, le patron de Virgin Radio, a annoncé plusieurs changements pour la libre-antenne d’Enora dès lundi mais surtout son raccourcissement.
Ce dernier a déclaré que le rendez-vous sera plus condensée pour être diffusée entre 21h et 23h, et non plus 21h-minuit.

Il a également ajouté : Autour d’elle, on retrouvera Stéphane Bak, Michael Zazoun et Jean-Michel Maire, qui rejoindra l’équipe. (…) Il interviendra au cours de l’émission et aura sa propre chronique au cours de laquelle il répondra aux problèmes de 4 ou 5. avant de conclure par : si le contenu d’Enora le soir répond aux attentes de nos auditeurs, on repartira à la hausse. Dans le cas contraire, on passera à autre chose. »

En effet, les audiences de la jeune femme sont tellement mauvaises que Virgin Radio ne peut plus se permettre de laisser l’émission couler ainsi. Enora Malagré a effectivement perdu la moitié de ses auditeurs en l’espace de quelques semaines, elle doit donc désormais supporter le remaniement de son émission. Elle n’a plus le contrôle de son émission et doit donc faire face à son raccourcissement et à l’arrivée de Jean-Michel Maire.

J. LBN.