fbpx
Buzz
Partager sur

Les Anges 5 : Capucine découvre avec émotion les photographies de son shooting

Capucine égérie d’une marque de tunique à Miami avait fait, il y a plusieurs jours, une séance photo pour promouvoir la marque. Dans l’épisode 83 des Anges de la télé réalité, elle découvre avec une grande émotion les clichés

Le rêve de Capucine a toujours été de devenir mannequin, mais sa petite taille a souvent posé problème. A Miami la jeune femme a réussi à décrocher un contrat pour être l’égérie d’une marque de tunique. MCE vous racontait précédemment le déroulement du shooting, qui avait commencé dans une ambiance très stressée pour Capucine, qui avait finalement réussit à dépasser ses émotions et à être très professionnelle.

Le matin dans la villa de Miami, Fabrice passe annoncer aux Anges leurs futurs rendez-vous. Capucine est folle de joie quand il lui annonce que ce matin même, la jeune femme va partir découvrir les photographies de la campagne qu’elle a fait la semaine dernière.

Elle s’effondre en larmes de retour à la villa

La jeune femme part avec Benjamin et Thomas, très angoissée car elle a peur de ne pas avoir bien fait son travail, mais aussi très impatiente car elle a hâte de voir le résultat. Heureusement que les garçons sont là pour la rassurer, et lorsqu’ils arrivent sur les lieux Capucine retrouve Déborah et son associée. Elles lui montrent alors ensemble les clichés qu’elles ont sélectionné et qui paraîtront dans un magazine local, ce qui est une très bonne nouvelle pour la marque. L’autre surprise est que Capucine fera l’affiche de la boutique que les jeunes femmes tiendront à Paris pour un grand événement mode appelé « Who’s next ».

Très émue lorsqu’elle aperçoit les photographies Capucine a les larmes aux yeux mais pour rester professionnelle la jeune femme ne dit rien, et s’effondre en larmes à son retour, dans la villa de Miami, au confessionnal. Les garçons sont très impressionnés eux aussi par les photographies ils félicitent la jeune femme. Capucine repart le sourire aux lèvres, avec un beau cadeau : un cliché d’elle qui a été imprimé, un souvenir de la part de Déborah et de son associé.

C.R.