fbpx
Buzz
Partager sur

Les Marseillais en Thaïlande : Paga et Adixia se lancent dans la musique, « il y a beaucoup de critiqueurs » (vidéo MCE)

Les Marseillais en Thaïlande : Paga et Adixia se lancent dans la musique, « il y a  beaucoup de critiqueurs » (vidéo MCE)

Rencontrés lors des Lauriers TV Awards 2015, le couple formé par Paga et Adixia a fait des révélations : ils se lancent dans la musique par passion

Si l’amour est au rendez-vous pour le beau couple formé par Paga et Adixia qui nous ont avoué leurs fiançailles pour bientôt, ils n’oublient pas leurs projets professionnels pour autant ! Pour Paga et Adixia, leurs projets professionnels dans la musique sont très importants car ils sont passionnés. Ils nous ont ainsi révélé en exclusivité sur le red carpet des Lauriers TV Awards avoir des projets dans la musique et prépareraient même un single.

Paga nous a précisé : Ça fait quelques années que je suis dans la production, je suis un peu dans l’ombre parce que j’aime ça, je n’aime pas me montrer devant tout le monde parce qu’après y a beaucoup de critiqueurs donc je sais on va dire le talent que j’ai en quelque sorte, sans m’envoyer des fleurs et voilà je me sers de cet impact de la télé pour réussir encore plus loin et voilà de faire ce qu’on aime. Ils ont l’habitude des critiques mais passent au-dessus de tout ça !

Paga et Adixia : « On habite ensemble, on travaille ensemble, bref on est h24 ensemble »

Ils ne se quittent décidément plus du tout ! Après avoir déclaré que depuis 3 mois ils vivaient ensemble, le marseillais a évoqué sa fierté de mixer avec son amoureuse : on mixe à deux tous les week-end, c’est une grande réussite parce que garçon fille peu de gens ont l’habitude de voir, on se régale.

Aussi, il nous a fait part de son single terminé, la passion avant tout, Paga est un passionné et même si son morceau ne plait pas, qu’il y a que des critiques, il ne perd pas de vue son rêve et a donc déclaré : Ah bah justement dans le single qui est fini, c’est peut-être pas le meilleur morceau du monde, mais on a fait ce qu’on aime et après on verra si ça plait au public. Si ça plait pas, il faut continuer et rien lâcher parce que moi je suis un passionné, à 50 ans je continuerai à faire de la musique ça c’est sûr. Souhaitons-leur bonne chance maintenant pour la suite !

J.D.

Toute reproduction interdite sans la mention MCE (Ma Chaîne Etudiante).

Photo DR