fbpx
Buzz
Partager sur

Affaire Pistorius : l’athlète libéré sous caution

Inculpé pour le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp le 14 février, Oscar Pistorius a été libéré sous caution ce vendredi. C’est le juge Desmond Nair qui l’a annoncé, jugeant les arguments en faveur d’un refus de libération trop faibles

Le procès qui agite l’Afrique du Sud a connu son premier vrai tournant ce vendredi. Les procureurs, qui accusent Oscar Pistorius d’avoir tué de sang-froid sa compagne, s’opposaient à une remise en liberté. Ils ont perdu vendredi la première bataille contre les avocats de la défense. Pourtant le procureur Gerrie Nel avait pris soin d’annoncer, lors de son réquisitoire, que Oscar Pistorius doit réaliser qu’une longue peine de prison est presque garantie. Visiblement, le tribunal a jugé que le double amputé champion paralympique, ne quitterait pas le territoire jusqu’à l’ouverture de son procès.

Une caution fixée à 86 000 euros

Le montant de la caution a été fixé à un million de rands, soit environ 86 000 euros par le tribunal. L’argent n’est cependant pas la seule condition à sa remise en liberté. Oscar Pistorius a reçu l’ordre de rendre son passeport (pour éviter une éventuelle fuite à l’étranger) et d’éviter son domicile. Le Sud-africain ne devra pas entrer en contact avec les témoins de l’affaire et devra se présenter deux fois par semaine au commissariat. Selon l’AFP, le tribunal a aussi ordonné la restitution de toutes ses armes à feu ainsi que l’interdiction pour l’athlète de boire de l’alcool.

Dans cette affaire, Oscar Pistorius risque la prison à vie. La prochaine audience du procès est prévue pour le 4 juin prochain.

J. L.