fbpx
Buzz
Partager sur

Insolite : les fesses d’un mannequin Playboy servent de tee au golf, elle porte-plainte

Insolite : les fesses d’un mannequin Playboy servent de tee au golf, elle porte-plainte

Utiliser ses fesses comme tee pour le golf n'est pas une bonne idée et ce n'est pas ce mannequin de Playboy qui dira le contraire

Être mannequin n’est pas de tout repos. Encore moins lorsque l’on pose pour le célèbre magazine Playboy. Et ce n’est certainement pas Elizabeth Dickson qui dira le contraire. La jolie mannequin a en effet de porter plainte contre la société à la tête de lapin suite à une séance photo qui aurait mal tourné pour ses fesses. L’objet du crime ? Un club de golf.

Un hématome de 15 centimètres

Les faits remontent en fait à mars 2012. Elizabeth Dickson, jeune mannequin pour Playboy, était présente lors de la finale d’un tournoi de golf organisé pour le magazine. La jolie brune devait alors poser pour une séance photo un peu particulière. Le photographe lui a en effet proposé de placer un tee entre ses fesses dénudées. Le but ? Que la croupe de la jeune femme serve de support à la balle de golf pour que le joueur teste son swingue sur autre chose que sur du green. Plutôt amusée, Elizabeth Dickson a accepté, d’autant que l’exercice ne devait être qu’une simulation et le joueur ne devait pas vraiment taper la balle.

Mais c’était sans compter l’enthousiasme du golfeur, qui n’a pas retenu son geste et a accompli un swing un petit peu trop puissant, qui est venu violemment heurter la fesse droite de la jeune mannequin. En témoigne la vidéo prise lors de la séance photo. Sur le coup, Elizabeth n’a rien dit et a même souri même à la caméra. Et pourtant, le coup a été dur. Mais la jeune femme ne s’en est rendu compte que plus tard. Les jours suivants en effet, un gigantesque hématome d’une quinzaine de centimètres de diamètre est apparu sur la fesse du mannequin.

Aujourd’hui, près de deux ans après les faits, Liz Dickson a tout simplement décidé de porter plainte contre Playboy. La jeune femme aurait, en plus des douleurs et séquelles qu’elle éprouve toujours aujourd’hui, perdu de l’argent suite à cette blessure. Elle affirme en effet ne plus avoir pu exhiber son popotin durant une année suite à l’accident. En dédommagement, Elizabeth réclame pas moins de 500 000 dollars de dommages et intérêts. Avec cette somme, elle espère bien se faire rembourser les 33 000 dollars de soins qu’elle a dû dépenser pour son précieux fessier.

Petit bémol néanmoins : la différence de couleur de peau de la mannequin entre la vidéo et la photo. Soit Liz a trop abusé des UV, soit cette photo n’est pas vraie. Que ceux qui connaissent la courbe de ses fesses nous éclairent sur la vérité !

Photo DR

Sources : Direct Matin – Le Progres