fbpx
Buzz
Partager sur

Nabilla : Iliesse (SS8) avoue s’être fait de l’argent grâce à l’affaire

Nabilla : Iliesse (SS8) avoue s’être fait de l’argent grâce à l’affaire

Dans une interview pour Closer, Iliesse ne s’est pas caché d’avoir gagné de l’argent grâce à l’affaire Nabilla

Certains étaient peinés, d’autres trouvaient que le fait qu’elle soit incarcérée était mérité, et d’autres, comme Iliesse de Secret Story 8, en ont profité pour faire de l’argent. Nous parlons bien entendu de l’affaire Nabilla. En effet, L’ancien candidat de la maison des secrets, quelques jours après cette affaire, a décidé de lancer une ligne de vêtements inspirée de l’affaire Omar Raddad : Nabilla m’a planter. Avec en prime, une petite faute d’orthographe… Il a expliqué qu’il ne regrettait rien durant une interview pour le site Closer.fr. En revanche, ses haters préfèreraient qu’il s’excuse mais cela ne semble pas vraiment lui traverser l’esprit.

Iliesse ne regrette pas

Aucune honte et aucun regret. Iliesse assume. Il sait qu’en lançant cette ligne de vêtements, cela allait faire parler de lui et ça n’a pas loupé. En effet, les followers de Nabilla n’ont pas hésité à dire ce qu’ils pensaient de l’ancien candidat de Secret Story 8 mais ce dernier s’en moque. Il a expliqué à Closer.fr :

J’ai pris assez cher par rapport à l’affaire Nabilla. J’ai eu beaucoup d’insultes, parce qu’on sait que Nabilla c’est un million de followers sur Twitter et que voilà, forcément, on prend cher et avec mes 20 000 followers je ne peux pas assumer! Après, moi, toutes les critiques que j’ai reçu, il y a « au-dessus » et ben moi ça me passe « encore plus au-dessus »! Je ne donnerai pas de somme…mais le T-shirt se vend 40€, on en a vendu à peu près 200 donc voilà! Je pense qu’en plus, le fait de critiquer mon T-Shirt, ça fait parler de ce T-Shirt donc du coup les gens sont attirés par ça! Les gens sont attirés par l’interdit!

Nous l’avons compris, tant qu’il gagne de l’argent, pourquoi Iliesse se soucierait de ses haters ? Le jeune homme semble passer au-dessus, et même très au-dessus, de tout ça