fbpx
Buzz
Partager sur

Les Anges 5 : que doit-on penser du passage de Nabilla au Grand Journal ?

Canal+ est qualifiée comme LA chaine hype du PAF. Pour un premier passage sur nos écrans, la vedette de la télé-réalité tape fort en répondant aux questions de Michel Denisot. Mais le Grand Journal ne s’est-il pas tiré une balle dans le pied en invitant Nabilla ?

Les plus grandes stars ont fait (entre autres) la notoriété de l’émission phare de Canal+. D’Eva Mendes à Brad Pitt en passant par Scarlett Johannsson, les plus grandes vedettes du cinéma se sont assises sur les fauteuils du Grand Journal. C’est au tour de Nabilla, habituée de NRJ12 et de l’émission Les Anges de la télé-réalité 5, c’est ce qu’on appelle une ascension fulgurante.

Ils ne sont pas les seuls à vouloir comprendre le phénomène Nabilla dont la réputation s’est faite autour d’une seule et unique phrase. Alors coup de chance ? Nabilla va t-elle réussir à perdurer ? Est-elle si stupide que la critique veut bien le laisser entendre ? Quoiqu’il en soit, les téléspectateurs étaient nombreux à vouloir connaître les réponses de la jeune femme, puisque son passage a provoqué une hausse de 300.000 téléspectateurs par rapport aux chiffres habituels de l’émission.

Nabilla, une fille qui s’assume ?

Pour commencer l’émission, quoi de plus évident pour présenter Nabilla Benattia que le passage de son « non mais Allo quoi ! ». Après un énième visionnage de sa phrase devenue culte, c’est un tonnerre d’applaudissement qui retenti sur le plateau du Grand Journal. Immédiatement suivi d’une question (pertinente ?) de Daphné : Et vous n’avez pas d’auteur ?. Afin d’assurer que le buzz de Nabilla n’est pas moindre, on rappelle que les chiffres parlent pour elle. Le dernier buzz à avoir presque aussi bien marché reste celui de notre ex président avec son casse toi pauvre con. Après la présentation du dictionnaire des mots qui n’existent pas (comme pour signaler que Nabilla va bientôt pouvoir publier son propre bouquin), on se demande bien qui est le plus ridicule des deux.

En effet, Nabilla est restée touchante et pleine d’humilité dans ses réponses (même si on sent bien qu’elles ont été préparées).

Le médias se l’arrachaient pour sa première interview à la télévision, mais ne doit-on pas davantage féliciter Nabilla pour avoir bien monté son coup, que Canal+ pour avoir présenté en grande pompe une artiste de la télé-réalité ?

Après tout, entre buzz et humiliation, il n’y a souvent qu’un pas…

S. C.