fbpx
Buzz
Partager sur

Here comes Honey Boo Boo : la téléréalité d’une mini miss grandement plouc

Dans la grande battle des téléréalités de la semaine, en lice : Here comes Honey Boo Boo. Les jeunes adultes déjantés, la téléréalité française en connaît… Aux Etats-Unis, la star Honey Boo Boo a seulement sept ans. Alana est une petite reine de beauté issue de l’Amérique profonde à la famille qui fait rêver : un père édenté, une mère obèse, trois grandes soeurs écervelées et un petit bébé. Dans cet environnement, Alana se donne à voir…

Quand Little Miss Sunshine devient Little Miss Creepy
Alana sait ce qu’elle veut : être star et être riche. Avec sa mère, « reine des coupons », qui achète tout en quantité phénoménale pour bénéficier de réductions commerciales, l’avarice est sans aucun doute une de ses premières qualité. Pour être riche, Alana l’a bien compris, il faut être une star. Cette téléréalité lui rapporte pas moins de 300 000$ et sa famille touche 50 000$ par épisode.

L’éducation à rude épreuve
Pour être une star, il faut aussi avoir une once de talent… Alana participe à des concours de petite miss où elle fait des numéros de danse. Maquillée et habillée comme une prostituée, son attitude est bien loin de celle d’une princesse raffinée : ses colères, son insolence, ses pets de dessous de bras et ses mimes pour faire parler la graisse de son ventre n’aident pas à la trouver mignonne… Et pourtant, elle attire nombre de téléspectateurs !

Souhaiteriez-vous voir ce programme arriver en France ? Convaincu(e)s ? Dégoûté(e)s ? Retrouvez la vidéo exclusive du programme ce soir à 19h30 ! A vos votes !

C.B. & M.P.