fbpx
Buzz
Partager sur

Pistorius : une batte de cricket comme arme du crime ?

La piste d’une dispute conjugale qui a mal tourné se précise de plus en plus, alors que l’investigation se poursuit concernant un meurtre supposé de la mannequin Reeva Steenkamp par Oscar Pistorius ; les enquêteurs ont d’ailleurs retrouvé sur la scène du crime une batte de cricket ensanglantée

L’enquête se resserre autour d’un supposé assassinat de la mannequin de 28 ans, Reeva Steenkamp, par le champion handisport Oscar Pistorius. Une batte recouverte de sang découverte sur la scène du crime s’avère un lourd élément à charge contre le sportif. Reste à attendre le résultat des analyses afin de savoir de quel sang il s’agit. Il y avait plein de sang sur la batte, la police scientifique dira de quel sang il s’agit, informe une source rapportée par City Press. L’hebdomadaire dominical n’épargne pas ses lecteurs de détails sordides et ajoute que la tête de Reeva aurait été « écrasée ».

Oscar Pistorius plaide l’erreur

Oscar Pistorius nie les faits et affirme avoir cru se trouver face à un cambrioleur, se serait drogué, lors cette nuit fatale. Pourtant des voisins auraient entendu le couple se disputer violemment depuis le début de la soirée du drame.

Pistorius est décrit par la presse et notamment par le journaliste Michael Sokolove comme un individu accro à l’adrénaline, impulsif et paranoïaque, attaché à ses armes, comme nombre de blancs en Afrique du Sud, alors que les cambriolages y sont très fréquents.

– Jeanne Dorllan –