fbpx
Buzz
Partager sur

Le Hobbit : le gouvernement français utilise la terre du milieu pour parler politique

Le Hobbit : le gouvernement français utilise la terre du milieu pour parler politique

Le gouvernement français a voulu moderniser sa communication en faisait une carte de sa politique transposée sur les terres fictives du Hobbit. Il n'a bien sûr pas pu éviter le Mordor pour y placer certains de leurs dossiers

Difficile de redonner goût à la politique en ces temps de défiance, d’austérité et de perte de confiance. Depuis quelques années l’atout principal des communiquants est la modernisation. En s’emparant d’internet et des réseaux sociaux, les politiques et leurs conseillers en communication essaient de raccrocher à la pop culture. Après la présentation des élus de l’UDI façon Game of Thrones, C’est avec Le Hobbit qu’il ont tenté justifier leur politique, non sans trébucher.

Ce n’est autre que le gouvernement français qui a eu la bonne où mauvaise idée de publier une carte des directions politiques empruntées calquées sur celle de la Terre du Milieu (Le troisième volet du Hobbit est sorti la semaine dernière pour ceux qui aurait vécu dans une grotte avec Gollum).

Les contrée sauvages du Hobbit à la sauce gouvernementale


Ainsi on retrouve des lieux emblématiques de l’oeuvre de Tolkien, transformé par le gouvernement, et auxquels on associe des politiques :

– « La transition énergétique pour la croissance verte » se situe dans les « Vertes collines de l’avenir », là ou vivent les Hobbit dans l’oeuvre originale.
– « La loi Santé » est située dans « la Baie des remèdes ».
– « La maîtrise des finances publiques » près de « La vallée des Argentiers » et sur « Le Chemin de la tempérance »
– « #Attractivité : les entreprises françaises à l’honneur » au cœur de « La forêt des audacieux »

Mais comme le font remarquer nos confrères du Nouvel Obs, certaines politiques gouvernementales ont été placées dans des régions qui, hélas, n’inspire par que l’entrain si l’on s’en réfère aux zone équivalentes dans Le Hobbit. Ainsi au cœur du Mordor, où règne le terrifiant Sauron, on trouve « Le choc de simplification ». Et le très louable « rendre le pouvoir d’achat aux français » côtoie le Roi Sorcier d’Angmar.

Source : Le Nouvel Obs