fbpx
Buzz
Partager sur

Danse avec les stars 5 : Joyce Jonathan répond aux critiques de ses détracteurs, « malgré tout, je suis toujours là »

Danse avec les stars 5 : Joyce Jonathan répond aux critiques de ses détracteurs, « malgré tout, je suis toujours là »
Partager sur Facebook

Depuis le début de Danse avec les stars 5, Joyce Jonathan se fait sévèrement critiquer. Elle vient de répondre à ses détracteurs

Un artiste ne peut pas plaire à tout le monde, surtout quand ce dernier ne se produit pas dans son milieu prédestiné. Joyce Jonathan ne va pas dire le contraire. En effet, la chanteuse participe à cette cinquième saison de Danse avec les stars et risque d’en garder un mauvais souvenir. La jeune femme subie les critiques des internautes après chaque prime. Certains critiquent sa manière de danser et le fait qu’elle ne soit pas éliminée. Durant la première élimination, c’est Elisa Tovati qui avait dû quitter l’aventure et beaucoup n’ont pas compris pourquoi Joyce Jonathan n’avait pas pris sa place… La semaine dernière, Ophélie Winter a été éliminée en compagnie de Christophe Licata, finaliste avec Laetitia Milot l’an dernier… il n’en fallait pas moins pour que les détracteurs de la chanteuse se lâchent de nouveau.

Joyce Jonathan répond aux attaques

Mais la jeune femme semble malgré tout, imperméable aux critiques. En effet, elle a déclaré sur le plateau de Touche pas à mon poste : Je les vis bien car elles ont leur place. Je ne suis pas danseuse. J’apprends. C’est le but de l’émission. Je vis des ascenseurs émotionnels assez dingues depuis un mois et demi. Après le premier prime, je me suis dit : ‘qu’est-ce que je fais là ?’. C’était comme si j’étais à une élection de Miss et que j’étais très moche.

Pourtant, malgré tout ceux qui ne veulent plus la voir danser, il semblerait que Joyce Jonathan possède quand même un certain nombre de fans. Elle est en d’ailleurs étonné elle même d’après ses déclarations sur le plateau de Touche pas à mon poste : Malgré tout, je suis toujours là. Ça a été une surprise de dingue d’avoir le soutien du public.