fbpx
Buzz
Partager sur

Mélanie Kah : « Nabilla, demain elle n’est plus rien »

Mélanie Kah : « Nabilla, demain elle n’est plus rien »
Partager sur Facebook

Comédienne dans la pièce La famille est dans le pré, Mélanie Kah s'est confiée à MCE sur sa vision de la téléréalité et sur l'affaire Nabilla

La pièce La famille est dans le pré au Théâtre Edgar à partir du 2 décembre. Le pitch : un chanteur pour midinettes revient dans sa province natale après des rumeurs sur son homosexualité dans la presse people. Accompagnée d’une fiancée alibi starlette de la téléréalité, il se réfugie auprès de sa mère, de sa mamie, et de l’homme de la maison, un jardinier… très attirant. A l’arrivée surprise de son attachée de presse allergique à la nature et des caméras cachées de Tonik12, avides d’images chocs, chacun va se retrouver  » héros malgré lui  » d’une téléréalité dévastatrice et sans limite… .

Une pièce dynamique qui promet de franche partie de rigolade. Dans le rôle de l’attachée de presse, on retrouve la comédienne Mélanie Kah. La pièce évoque le sujet de la téléréalité et la belle brune a un avis bien tranché sur ce milieu et sur la starlette Nabilla. En pleine tourmente, Nabilla actuellement en détention provisoire après avoir poignardé son copain Thomas Vergara, suscite beaucoup de réactions.

Mélanie Kah, furieuse contre Nabilla

Je suis catastrophée parce que je pense à ces jeunes filles qui ont fait des études de journalismes, qui ont fait des stages […] qui ont une vraie envie d’être journaliste […] Mélanie Kah semble très remontée contre l’image que Nabilla renvoie aux jeunes filles. Selon elles, le succès dans les médias ne passe pas forcément par faire de la téléréalité.

Je ne veux surtout pas que toutes les jeunes filles pensent ça, parce que Nabilla demain elle est plus rien. Elle ne tiendra pas sur la longueur, c’est sûr. Il faut de l’esprit, il faut du talent, il faut de l’envie de travailler dans ce métier, l’envie d’interviewer, l’envie de parler à la télé, et pas juste l’envie de se montrer ».