fbpx
Buzz
Partager sur

Manger du caca pourrait soigner certaines maladies

Manger du caca pourrait soigner certaines maladies

Des chercheurs ont démontré que le caca pouvait avoir des vertus. Manger du caca congelé pourrait guérir de certaines maladies graves comme la diarrhée nosocomiale

Mmmh, le caca c’est délicieux ! cette maxime ô combien célèbre de Ramzy Bedia dans l’excellent film la Tour Montparnasse Infernale en a fait rire plus d’un. Mais non, en vrai le caca ça n’est pas délicieux du tout. Pourtant, il se pourrait qu’en manger puisse aider à guérir certaines maladies. C’est le résultat d’une étude américaine très sérieuse qui, après avoir fait l’expérience de donner à manger à des patients, a permis de découvrir le potentiel médical de la matière fécale. Il se pourrait même qu’une telle démarche puisse sauver des vies.

Des capsules de caca congelé

Les chercheurs affirment en effet que manger de la matière fécale d’autrui aiderait à guérir les patients atteint de diarrhée, notamment les diarrhées nosocomiales qui peuvent s’avérer fatales. Il ont tenté l’expérience sur 20 personnes atteintes de ce type de diarrhées causées par la bactérie Clostridium difficile. Ces cobayes ont du avaler 30 capsules différentes de caca congelé provenant de différents donneurs. Le but est que les bactéries inoffensives contenues dans les excréments vont remplacer celle à l’origine de la maladie.

Un traitement sans effets secondaires qui semble fonctionner

Sur les 20 personnes traitées, 14 ont été soignées et les chercheurs n’ont constaté aucun effet secondaire. Aucun n’a rejeté les capsules : manger son propre caca n’est déjà pas un truc que tout un chacun serait prêt à faire, alors manger celui d’un autre. Néanmoins, les chercheurs basés dans un hôpital du Massachusetts ne conseillent pas de commencer à s’automédiquer de cette manière : Ce concept de traitement est a classer définitivement dans la catégorie « ne pas essayer à la maison »

Seriez-vous prêt à participer à une telle expérience et manger le caca d’une autre personne pour vous soigner ?

Photo ©Annie Cavanagh

Source : Metro