fbpx
Buzz
Partager sur

Carla Bruni traiterait-elle Hollande de « pingouin » dans une chanson ?

Carla Bruni traiterait-elle Hollande de « pingouin » dans une chanson ?

Dans son prochain album, dont la sortie est prévue le 1er avril, l’ancienne première dame de France dédie une chanson à un pingouin. Une critique à peine voilée de François Hollande

Depuis que Nicolas Sarkozy n’est plus président de la République, Carla Bruni n’est plus soumise au devoir de réserve. L’ancienne première dame de France revient avec Little French Songs, un album qui ne cesse de faire le buzz. Dernier en date, la chanson intitulée Le Pingouin, une critique à peine voilée de François Hollande. Il faut reconnaître que les paroles portent à confusion. En attendant la sortie de cet opus, prévue le 1er avril, RTL s’est tentée ce vendredi matin à l’analyse de quelques passages du morceau.

Il prend son petit air souverain, mais j’le connais moi, l’pingouin, n’a pas de manière de châtelain… Hé le pingouin ! Si un jour tu recroises mon chemin, je t’apprendrai, le pingouin, je t’apprendrai à me faire le baise-main. Pour la radio, la chanteuse ferait allusion à une certaine passation de pouvoir mal digérée en référence à baise-main que le nouveau chef de l’Etat avait oublié de faire à Carla Bruni sur le perron de l’Elysée.

« Ni oui ni non »

Ni laid ni beau, l’pingouin, ni haut ni bas, ni froid ni chaud, l’pingouin, ni oui ni non…. Des paroles qui donnent davantage d’indices sur l’identité du pingouin. Monsieur ni oui, ni non était le surnom donné à François Hollande pendant la campagne présidentielle.

Quant à Carla Bruni, elle a précisé que sa chanson était destinée aux malappris, ces gens désagréables, qui restent mystérieux pour moi. Quand on me parle mal, comme je suis à la fois courtoise et timide, je reste interdite, a-t-elle expliqué dans une interview accordée au Nouvel Observateur. La courtoisie est une grâce, je ne trouve pas d’excuse à ceux qui n’en ont pas. Certains pensent que je parle des journalistes : c’est faux…, précise-t-elle. Chacun pourra se faire son opinion.

F. G.