fbpx
Buzz
Partager sur

Suède : une vendeuse doit afficher sa taille de soutien-gorge sur son badge

Une vendeuse porte plainte contre son employeur après avoir été forcée de mettre sa taille de soutien-gorge sur son badge de travail

A Sundswall en Suède, au nord de Stockholm la plus grande boutique de lingerie de la marque Change forçait ses employés à porter un badge avec leur nom et leurs mensurations Adeline 90 C voilà ce que les vendeuses devaient porter sur leurs badges. L’une des vendeuses totalement choquée de cette façon de faire, a décidé d’emmener son employeur devant les Prud’hommes. Elle a obtenu gain de cause car le tribunal a affirmé que la dignité de la vendeuse avait été violée.

Révélation étonnante de la chaîne

Contre toute attente la chaîne a expliqué que le choix de faire porter ce type de badge aux vendeuses était uniquement pour signaler que nous avons un large choix et sommes désireux de proposer la bonne taille. Pour la porte-parole du syndicat des employés du commerce Jaana la décision des Prud’hommes est une vraie réussite: C’est un jugement réjouissant, c’est très, très bien (…). C’est une grande victoire pour l’intégrité des employés. La Suède, pays soucieux de respecter l’égalité homme/femme et de ne pas avoir une image sexiste a condamné la chaîne Change à une amende de 50.000 couronnes (environ 6.000 euros) et à payer les frais de procès de la victime. Une affaire rare dans ce pays qui est un des plus respectueux et qui lutte le plus contre les discriminations.

Clémence Rouvellat