fbpx
Buzz
Partager sur

Les policiers découvrent du cannabis chez lui alors qu’il les abritait de la pluie

Les policiers découvrent du cannabis chez lui alors qu’il les abritait de la pluie

Un habitant du nord de la France s'est fait arrêter pour possession et vente de cannabis. C'est lui qui les avait invités chez lui pour les abriter de la pluie

Un habitant de Wingles dans le Nord-pas-de-Calais a été victime de sa gentillesse et son altruisme. Alors qu’il venait gentiment d’offrir un toit aux agents police pour les abriter de la pluie, ces derniers l’ont arrêté pour possession et vente de cannabis. Les policiers, une fois rentré dans le domicile de l’accusé, ont rapidement senti l’odeur si particulière que dégage le cannabis.

Plus d’une vingtaine de plants de cannabis répartis dans toute la maison

Ils sont alors tombé sur de l’argent liquide, une balance électronique et deux pieds de cannabis entreposés dans la cuisine. Mais leur découverte ne s’arrête pas là : en continuant de fouiller dans la maison, ils tombent sur deux autres pieds de cannabis dans une chambre, 20 dans les autres chambres et enfin une salle entière dédiée à la plantation de cannabis avec des technologies d’irrigation et de chauffage.

12 mois de prison et 750 euros d’amende

L’homme, qui a fait rentrer les policiers chez lui sous l’impulsion d’un bon sentiment, a fini par être arrêté pour possession et vende de cannabis. Devant le tribunal, le Winglois ne nie aucun des faits qui lui sont reprochés et justifie même sa démarche : J’en avais marre d’aller dans les quartiers et de donner de l’argent aux dealers. Il avait effectivement commencé à cultiver pour sa propre consommation il y a trois ans, et avait également commencé à en vendre à ses amis résidant dans son quartier. Il a finalement été condamné à 12 mois de prison avec sursis et 750 euros d’amende.

Il y a quelques semaines c’est un britannique qui s’était fait avoir, mais d’une autre manière : il avait appelé le 911 par erreur, et en arrivant la police avait trouvé ses plans de cannabis.

Source : Metronews, Quoi de News