fbpx
Buzz
Partager sur

Les Anges 5 : Frédérique pique une crise d’hystérie contre Samir pour des tee-shirts

La doyenne de l’aventure des Anges de la télé réalité 5 a un fort caractère et tout le monde le sait. Dans l’épisode 76, Frédérique va piquer une crise d’hystérie contre Samir

Alors que Frédérique vient tout juste de revenir des Everglades avec Thomas, Marie et Capucine, elle doit tout de suite repartir au rendez-vous de Marc qui va rencontrer un coach sportif. En effet l’ancien candidat de la belle et ses princes doit emmener Frédérique et Samir. Mais la doyenne n’est pas du tout prête et vingt minutes ne lui suffiront pas, selon elle, pour se préparer : Je viens juste d’arriver, fatiguée, pas lavée, et on m’annonce que style un quart d’heure après je dois être dans la voiture prête, non ça le fait pas, sur ce je finis par speeder, prendre une douche à l’arrache et quand je vais dans ma chambre pour prendre mes affaires je m’aperçois qu’on a fouillé dans mes affaires . La colère commence à monter, et la doyenne de l’aventure sort de sa chambre et rentre dans la cuisine directement pour démasquer le coupable: Je veux savoir qui a fouillé dans le placard hier soir. Attablé dans la cuisine, Samir lui lance avec humour : Moi je pense savoir, moi je te dis pas qui c’est.

« J’ai l’impression d’être avec des gens qui ont 14 ans d’âge mental »

Il n’en faut pas plus pour Frédérique qui au bord de la crise de nerf et qui s’emporte en hurlant comme un cochon qu’on égorge : Il me manque des tee-shirts tu comprends ça, voilà t’as compris. Elle est complétement hystérique et ne se contrôle plus du tout. Elle m’a hurlé dessus d’une manière, je lui ai dit, je suis pas ton chien, explique Samir au confessionnal. Mais le beau brun en a marre des crises de la « maman » des Anges, et pour une fois il veut lui faire comprendre que ces « pétages de plomb » ne sont plus possible. Le beau brun s’y prend ma et plutôt que de calmer les choses le jeune homme monte en pression à son tour, et il craque : Ferme ta gu**le, tu me cries pas dessus comme ça put*** . Marc et Alban interviennent rapidement pour calmer les deux Anges, et Marc est choqué du comportement de ses camarades : Je me dis mais franchement c’est du grand n’importe quoi j’ai l’impression d’être avec des gens qui ont 14 ans d’âge mental.

Au final, beaucoup de bruit pour pas grand-chose, car c’est Aurélie qui explique à Frédérique quelques minutes plus tard, qu’elle a emprunté ses affaires hier pour se déguiser. Des crises de nerfs qui a la longue ennuient les habitants et qui les déçois énormément. Frédérique a du souci à se faire et devrait tenter de reprendre ses esprits rapidement.

C.R.