fbpx
Buzz
Partager sur

Non mais allô quoi : par peur d’un procès contre Nabilla, Carrefour retire sa publicité sur les poulets

Alors que les marques se battent pour utiliser la célèbre phrase culte de Nabilla, qui était l’invitée du Grand Journal hier soir, ce n’est à présent plus possible. Enfin si, mais il va falloir payer

En effet, Nabilla vient de déposer auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Individuelle), sa propre marque : « Non mais allo ». Elle vient donc de tranformer son buzz en argent. Dès que quelqu’un utilisera sa phrase, Nabilla, qui a annulé son mariage americain avec Thomas, sera automatiquement dédommagée, obligeant les marques à payer pour utiliser sa phrase.

Carrefour, en apprenant cette nouvelle, a immédiatement retiré sa publicité qui mettait en scène un poulet avec la réplique de Nabilla mise au goût du jour : « Allo ! T’es un poulet et t’as pas de plumes? Non mais allo quoi ! ».

Après Ikea, et même Darty, c’est Carrefour qui avait été séduit par Nabilla. Et pas seulement, puisqu’une prof de droit a elle aussi utilisé le buzz de Nabilla pour un examen qu’elle a donné à ses élèves.

Carrefour, craignant un procès, a alors immédiatement stoppé ses publicités et demandé aux groupes de radio de ne plus les diffuser.

Nabilla, en déposant sa propre marque, ne va pas se faire que des amis. Mais, à tous ceux qui pensaient qu’elle avait le cerveau d’un moineau, elle vient de prouver qu’elle était plus qu’intelligente qu’elle n’y parait, n’en déplaise à Romain de la Star Ac.

Comprenez-vous le choix de Nabilla de déposer sa marque ? Pensez-vous que les marques accepteront de payer pour utiliser son célèbre « Non mais Allo » ?

Jeremstar