fbpx
Buzz
Partager sur

Les Princes de l’amour 2 : Claarys balance la production « me fouillait tous les jours »

Les Princes de l’amour 2 : Claarys balance la production « me fouillait tous les jours »

Eliminée des « Princes de l’amour 2 » par Raphaël, Claarys pensait faire le poids face à sa concurrente, mais contre tout attente il a gardé Madge

Les candidats de télé-réalité clashent souvent la production, et Claarys des Princes de l’amour 2 ne fait pas exception à la règle. Claarys revient tout d’abord sur le buzz qu’elle a provoqué malgré elle il y a quelques semaines avec sa serviette hygiénique sous son pantalon blanc qui a fait le tour des réseaux sociaux. La jeune femme explique que la production était en panne de tampon ce jour-là, du coup elle a dû faire avec les moyens du bord… La pauvre, seulement s’il n’y avait que ça mais non. Claarys n’aurait pas été épargnée par la production d’après ce qu’elle raconte.

Claarys (LPDLA 2) fouillée par la production pendant le tournage…

Alors que la jeune femme avait été remarquée pour avoir menti à son prince sur son âge, Claarys avoue avoir caché un téléphone portable afin de pouvoir rester en contact avec ses proches, et elle confie tout ce qu’il s’est passé sur le tournage de l’émission. La jolie Claarys a été balancée par Sarah d’après elle. Elle commence en disant Alors la prod s’est mise sur mon dos ! Ils ont fouillé mon téléphone, ils me fouillaient tous les jours, ma valise, ma chambre, ils me fouillaient moi ! Clairement ils me mettaient à poil pour me fouiller entièrement, pour voir si je n’avais pas un téléphone ! Ils me mettaient à poil au sens propre, comme en prison ! Non mais c’est fou ! Moi, je ne pensais pas qu’une télé-réalité, c’était comme ça, c’était aussi intense ! Moi, je l’ai assez mal vécu, c’est vrai que je chiale dans les épisodes et tout, j’en avais marre, je n’ai pas supporté et je me suis lâchée.

Puis elle précise d’autres éléments : C’était une femme bien sûr, bien évidemment. C’est vrai qu’on m’a mise à nue, qu’on m’a fouillée parce que, soi-disant mon micro émettait des sons sonores ou je ne sais pas quoi ! On m’a appelée, on m’a dit « Claarys viens ici ! ». On était dans la chambre, ils m’ont mise dans une chambre avec cette fameuse nounou. Elle m’a mise à nu, elle m’a dit : « Je suis désolée, je suis obligée de le faire ». Elle m’a dit : « Enlève ton soutien-gorge, enlève tout. Elle termine en disant J’étais vraiment choquée qu’ils fassent ça, même un patron il n’a pas le droit de faire ça, ils ont clairement vu toute ma vie privée, mes messages perso ! Elle m’a dit : « Si tu recommences une seule chose, je te vire, crois-moi!  » Donc voilà, mais je suis restée une semaine de plus. Une expérience que la jeune femme ne risque pas d’oublier…

J.D.

Photo DR