fbpx
Buzz
Partager sur

Maïtena Biraben refuse de dévoiler son salaire à Jeremstar

Maïtena Biraben refuse de dévoiler son salaire à Jeremstar

Jeremstar a tenté de faire dévoiler le salaire de Maïtena Biraben, mais sans succès

Pour tous les fans de téléréalité et du blogueur Jeremstar, le rendez-vous qu’il ne fallait pas louper était celui de dimanche dernier. En effet, le blogueur était invité sur le plateau du Supplément de Canal +, animé par la journaliste Maïtena Biraben. C’est une consécration pour Jeremstar qui, parti de rien, a réussi à grimper les échelons pour se faire récemment invité sur le plateau de RMC pour répondre aux questions de Jean-Jacques Bourdin au sujet de Nabilla, et plus récemment donc, sur le plateau du Supplément. Le jeune homme était invité pour débattre sur le sujet « la téléréalité est-elle une sous culture ? ». Après avoir débattu, la journaliste a tenté d’en savoir plus sur le salaire du blogueur. Mais ce dernier n’a pas souhaité répondre et a retourner la question à Maïtena Biraben, qui est restée muette également.

Jeremstar tente de savoir le salaire de Maïtena Biraben

Beaucoup se demandent comment Jeremstar parvient à vivre grâce à son blog. Personne ne sait réellement comme le blogueur gagne de l’argent et Maïtena Biraben se posait également la question. C’est pourquoi, après lui avoir posé quelques questions quant à son travail et sa vie de tous les jours, la journaliste a tenté de savoir son salaire. Jeremstar lui a alors répondu : Alors en fait, ce qu’il se passe c’est qu’actuellement j’attends de recevoir la notification de mon nouveau poste de Ministre de la Culture donc, par conséquent, je ne suis pas soumis à la transparence de mes revenus. Par contre, si vous me dites votre salaire, je vous donnerai le mien!

Mais la journaliste n’est pas entrée dans son jeu et ne lui a donné aucune information quant au salaire qu’elle percevait. C’était bien tenté de la part de Jeremstar mais pour une fois, le jeune homme n’aura pas eu l’exclusivité sur une information et les téléspectateurs resteront sans réponse.