fbpx
Buzz
Partager sur

Booba fustige la France : « on ne donne pas d’opportunités aux jeunes »

Booba fustige la France :  « on ne donne pas d’opportunités aux jeunes »

Interrogé sur le monde de la finance, le rappeur Booba a vivement critiqué le modèle français et déplore le manque d'opportunités pour les jeunes

Booba est-il aussi doué en finance qu’en rap ? On le sait, les rappeurs sont de vrais businessman. Et Booba prouve que lui aussi est un véritable homme d’affaire. Interrogé par BFM Business sur le monde de la finance et l’économie française.

A la question : Que pensez-vous des Traders ? , le rappeur, qui s’apprête à sortir son septième album, répond sans détour : Je pense à de la magouille, et à beaucoup d’argent. Les traders qui jouent avec les monnaies, les taux, le cours de l’argent. Ils font ce qu’ils veulent, ils manipulent le virtuel. Ceux qui sont au top, ils manipulent les cours comme ils le souhaitent, ils font baisser la valeur d’une monnaie, le remontent. Ce n’est pas mon truc, mais cela a l’air très intéressant.

Très attiré par ce milieu, où l’argent coule à flot, Booba indique que l’idée qu’un de ses enfants exerce ce métier ne lui déplairait pas. Bien au contraire, il l’encouragerait même : Je pense que c’est un beau métier. Ce sont des professions dans lesquelles il n’y a pas de limite. C’est ce qui est intéressant. Ce n’est pas comme d’ouvrir un restaurant, on fait vingt tables, on sait qu’on ne pourra pas en faire plus. Alors que dans la finance c’est illimité, on ne sait pas jusqu’où on peut aller. C’est cela qui est motivant je trouve.

Booba critique le modèle français

Si Booba encense la finance, il se montre plus critique envers le modèle économique français. Exilé à Miami où il réside désormais, le rappeur déclare: Ce qui manque un peu en France, c’est que l’on ne donne pas la parole ni les rênes à la jeunesse. C’est très conservateur, les entreprises aiment bien garder toujours les mêmes personnes aux mêmes postes. Je reviens en France régulièrement, et quand j’allume le poste et que je vois Jean-Pierre Foucault, j’hallucine régulièrement. Il n’y a pas un petit jeune qui veut prendre sa place? , indique le rappeur. Et d’ajouter C’est la mentalité française, et il faut que cela change sinon on ne donne pas d’opportunités aux jeunes, ils s’ennuient. C’est la pire des choses.

Les autorités françaises prendront-elles en compte les conseils de Booba ?

Source: bfmtv.com