fbpx
Buzz
Partager sur

Il demande sa femme en mariage via le jeu vidéo Angry Birds (Vidéo)

Il demande sa femme en mariage via le jeu vidéo Angry Birds (Vidéo)

L’australienne, Melissa Swift n’a jamais aimé le jeu vidéo Angry Birds, trop populaire selon elle. Pourtant son compagnon réussira à la faire craquer sur ces petits oiseaux après une demande en mariage bien particulière

Ben Levi et Melissa Swift étaient ensemble depuis déjà neuf ans, quand l’homme a une idée originale pour faire sa demande à sa compagne. Il contacte Rovio, le fabriquant du jeu Angry Birds pour lui demander un service très particulier : une demande en mariage pour sa femme via le jeu vidéo. Ben Levi, 30 ans a donc fait appel aux développeurs du jeu pour l’aider dans sa requête, ce qui a pris plusieurs mois pour être mis au point. Pour Ben le temps n’était pas un problème: Je voulais faire quelque chose de spécial et vraiment l’épater a-t-il confié au Huffington Ppost.

De la pub pour Angry Birds

Bien entendu cela a généré une très forte publicité pour Angry Birds, car l’homme avait demandé à Ben de filmer la scène. Les images ont donc été diffusées sur le net très rapidement. Sur la vidéo la jeune femme est attablée au restaurant et elle joue à Angry Birds pour faire plaisir à son mari. Le but du jeu étant de lancer des oiseaux sur des cochons, mais la jeune femme après sa première partie s’attend uniquement à voir un message de félicitation pour le score qu’elle a fait. Pourtant, c’est un tout autre message qui s’affiche sous les yeux incrédules de Melissa: Marry me Mel – Epouse-moi Mel. Sous le choc la jeune femme un immense sourire aux lèvres répondra : Of course I will – Bien sûr que je le veux. Malgré que Ben joue à Angry Birds à longueur de journée, cette belle demande en mariage restera gravée dans la mémoire de sa femme, qui confie au Huffington Post qu’elle aime désormais Angry Birds Tout ça c’est grâce à eux, alors je leur en suis à jamais reconnaissante. Aux dernières nouvelles, Ben Levi aurait confié au Huffington Post qu’il préparerait un mariage sous le signe de ces oiseaux multicolores.

Clémence Rouvellat