Buzz
Partager sur

Réussissez vos examens en machant du chewing-gum

Réussissez vos examens en machant du chewing-gum
Partager
Partager sur Facebook

Une étude américaine publiée dans la revue Appetite, a prouvé que la mastication d’un chewing-gum avant un examen améliore les performances intellectuelles des étudiants. Intéressant…

224 étudiants américains de la St Lawrence University de New York se sont prêtés au jeu. Chaperonnés par Serge Onyper, professeur en psychologie, un premier groupe a mâché du chewing-gum avant l’examen, d’autres après et le troisième groupe n’en a pas du tout mangé. Résultat, les volontaires qui ont mâché du chewing-gum 5 minutes avant le début des épreuves ont vu leur mémoire améliorée, un bénéfice qui a perduré 15 à 20 minutes, selon le professeur.

C’est quoi le secret ?

Selon le site futura sciences, ce phénomène est expliqué par l’afflux de sang vers le cerveau qui augmente les capacités de mémorisation. Un apport qui mettrait le cerveau en marche.
C’est en réalité l’activité physique et non le bonbon en soit qui booste notre matière grise. N’importe quelle autre activité physique de faible intensité, la mastication augmente les pulsations cardiaques et la pression artérielle. Toute activité physique peu intense pourrait donc produire les mêmes effets sur les résultats intellectuels, précise Serge Onyper. Mais attention, si mâcher 5 minutes avant l’examen peut être une solution de déstresse efficace, pendant l’épreuve les ressources de l’organisme doivent en effet être partagées entre le processus de mastication et l’exercice cognitif. Demander deux exercices, un physique, l’autre intellectuel au cerveau est donc contre-productif. Grignoter pendant deux heures n’est pas une solution pour améliorer ses performances scolaires. Dommage !

Source :www.futura-sciences.com

Isabelle Lafond