fbpx
Buzz
Partager sur

L’hydroptère.ch : le bateau volant chasseur de records (vidéo MCE)

L’hydroptère.ch : le bateau volant chasseur de records (vidéo MCE)
Partager
Partager sur Facebook

MCE est parti à la découverte du bateau à voile le plus rapide du monde. C’est à Lausanne, sur les bords du Lac Léman, que la Team Hydros nous a ouvert ses portes afin de lever le voile sur les secrets de L’Hydroptère.ch

La chasse aux records est une perpétuelle lutte à la performance. Derrière chaque km/h gagné par L’Hydroptère.ch, il y a les heures de travail d’une équipe hautement qualifiée et passionnée. Un collectif focalisé sur le projet Hydros, qui outre la fabrication et l’amélioration de L’Hydroptère.ch, a pour objectif de multiplier l’énergie produite par les éléments naturels grâce à une utilisation optimale de la technologie.

À ce jour, grâce entre autre au développement de L’Hydroptère.ch, Hydros est l’un des seuls bureaux d’études au monde à pouvoir apporter des réponses sur la réduction des frottements hydro et aérodynamiques et par conséquent d’optimiser l’efficience énergétique.

Si l’équipe qui fait vivre ce projet est composée de plusieurs nationalités, son origine est Suisse. Elle est composée d’un Design Team de quatre ingénieurs diplômés des plus grandes écoles, d’un Team Sportif avec neuf navigants experts dont cinq pour le seul Hydroptère.ch. Enfin d’autres ingénieurs, techniciens, communicants ou encore logisticiens complètent une équipe de 22 personnes. La Team Hydros est soutenue et co-financé par Thierry Lombard, associé-gérant de la maison de banquiers privés Lombard Odier.

Les trois grands défis d’Hydros

Hydros concentre aujourd’hui ses efforts sur trois projets distincts. Le premier d’entre eux et emblème de la maison Hydros que vous avez pu découvrir dans cette vidéo est L’Hydroptère.ch. Ce voilier est depuis trois ans, le bateau le plus technologique au monde. Avant d’être utilisé pour battre des records, L’Hydroptère.ch a été conçu comme un bateau laboratoire permettant d’apporter de nouvelles données scientifiques pour tenter d’améliorer encore les performances d’un bateau à voile.

À ce jour, il est le seul capable d’offrir la polyvalence de naviguer en version flottante (sur l’eau), hydraplanante (sur et au-dessus de l’eau) et volante (au-dessus de l’eau). Avec ce bateau révolutionnaire, la Team Hydros détient le record du monde de l’heure et du kilomètre à la voile sur le lac Léman. Prochain et principal objectif : le record du Ruban Bleu. Il s’agit du tour du lac Léman entre Genève et Le Bouveret dont le record à battre est de 4h53’19’’.

Outre L’Hydroptère.ch, l’Hydro Cup et l’Hydro Contest sont deux projets dans lesquels l’équipe Hydros est investie.

L’Hydro Cup, ou la « P’tite Coupe de L’America » est un championnat du monde des catamarans de haute technologie que l’on appelle Class C. Deux équipages représenteront la Team Hydros à la barre de bateaux révolutionnaires construit en TPT, un matériau jamais utilisé en voile à ce jour : Jérémie Lagarrigue et Billy Besson et les champions hollandais Mischa Heemskerk et Bastiaan Tentij.

Enfin, en 2014 sera lancé l’Hydro Contest, un concours proposé aux Grandes Ecoles d’ingénieurs. Objectif : réfléchir sur les problématiques liées au transport maritime en développant des bateaux à moteur dotés de foils, qui dépenseront trois à quatre fois moins d’énergie qu’un bateau traditionnel pour avancer à la même vitesse. Un subtil mélange entre performances et soucis de l’environnement.

Jean Lazuech