fbpx
Buzz
Partager sur

Le Mag NRJ 12 : Matthieu Delormeau répond aux attaques d’Ayem, « honnêtement, elle ne me manque pas »

Le Mag NRJ 12 : Matthieu Delormeau répond aux attaques d’Ayem, « honnêtement, elle ne me manque pas »

Matthieu Delormeau, animateur du « Mag » sur NRJ 12, a répondu cette semaine dans le magazine « Public » aux attaques d’Ayem, son ancienne co-animatrice. Selon le présentateur, « honnêtement, elle ne (lui) manque pas »

Ayem Nour était partie brusquement du Mag vers le mois de décembre, avant d’entamer un break médiatique sans précédent. La jeune femme était revenue sur le devant de la scène il y a quelques semaines, de retour de voyage, pour régler ses comptes avec ses anciens collègues d’NRJ 12. Caroline Receveur, Matthieu Delormeau, tout le monde y est passé. Et l’animateur phare de la chaîne de la TNT a choisi de lui répondre calmement dans une interview pour le magazine Public.

« Elle ne me manque pas »

Après être partie du Mag pour vaquer à de nouvelles occupations, Ayem Nour a fait un retour fracassant dans les médias, en révélant entre autres qu’elle n’avait en fait jamais été amie avec Matthieu Delormeau, alors que ce dernier avait confié dans plusieurs interviews être très proche de celle-ci. L’animateur dément à nouveau et ridiculise Ayem.

Quant aux propos d’Ayem dans votre magazine, je ne les ai pas trouvés si désobligeants que ça envers moi. Nous ne sommes pas amis mais on a aimé travailler ensemble et on se donne régulièrement des nouvelles. Elle m’a d’ailleurs envoyé un sms il y a deux jours., confie l’animateur qui vient de fêter ses 40 ans. À la question de savoir si Ayem lui manque, Matthieu est à nouveau très clair, sans clasher. Honnêtement, non ! Sans méchanceté aucune, je trouve que tout le monde apporte quelque chose. Moi je me nourris de ces nouveautés.(…) Caroline Receveur apporte un air nouveau, on apprend à se connaître et elle m’étonne de jour en jour. Je ne dis pas qu’elle est mieux qu’Ayem. Ce sont deux personnalités différentes, c’est tout., ajoute le présentateur du Mag.

Personne n’est indispensable. Ni moi ni Ayem !, conclu l’animateur très lucide.

S. M.