fbpx
Buzz
Partager sur

Quand Taubira met Douillet ippon

Anicroche dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale. En plein marathon sur le vote de la loi en faveur du mariage pour tous, Christiane Taubira et David Douillet se sont un peu agrippés le costume

Alors qu’en Grande-Bretagne, malgré un parlement divisé, la loi autorisant le mariage des couples homosexuels a été ratifiée en 6 heures, chez nous on a déjà dépassé les 35 heures de séances.

Et une tension qui monte petit à petit entre parlementaires et membres du gouvernement. Certains esprit s’échauffent plus que d’autres, et cette fois-ci c’est la Garde des Sceaux Christiane Taubira qui a porté le premier coup.

Cette dernière a en effet pris à partie le député UMP et ancien n°1 du judo français David Douillet, ayant invité à plusieurs reprises la majorité, ce jeudi soir, à la nuance dans leur volontarisme législatif.

Pan dans les dents

Cette leçon de modération n’a pas du tout été goûtée par la ministre de la Justice, dont la réplique ne se fait pas attendre :

« Puisque vous revenez à la charge (…) donner des leçons sur la moindre nuance, je vais rappeler que dans L’Âme du conquérant (biographie officielle de Douillet, NDLR) [vous écrivez] : « Oui, je suis misogyne, mais tous les hommes le sont, sauf les tapettes. Pour moi, une femme qui se bat au judo ou dans une autre discipline, ça n’est pas quelque chose de valorisant ». Ça devrait vous inciter à un peu de (…) modestie. »

Piqué à vif, Douillet répond du tac au tac: « Je ne m’abaisserai pas à votre niveau qui est celui, malheureusement, de la médiocrité », en balayant d’un revers de jugement l’allusion de son adversaire politique.

T.C.