fbpx
Buzz
Partager sur

Le Mag Les Anges 5 : Ayem explique avoir "voulu être un personnage public"

Le Mag Les Anges 5 : Ayem explique avoir "voulu être un personnage public"
Partager
Partager sur Facebook

Qu’elle le veuille ou non, Ayem est souvent en couverture des magazines people. La co-animatrice du « Mag, Les Anges 5 » explique que, depuis sa sortie de « Secret Story 5 », elle est un personnage public

Critiquée ou admirée, Ayem ne cesse de faire parler d’elle. L’ancienne candidate de Secret Story 5 a fait son petit bout de chemin à la télévision depuis sa sortie de la Maison des secrets, il y a déjà deux ans. Débarquée sur NRJ 12 comme simple chroniqueuse pour Le Mag, la belle brune a eu droit à sa propre scripted-reality, fortement inspirée de The Hills, Hollywood Girls où elle a pu faire ses premiers pas en tant que comédienne. Ensuite, elle a eu la chance de remplacer Jeny Priez aux côtés de Matthieu Delormeau pour co-animer Le Mag.

Ayem revient sur son absence

Après s’être fait remarquer pour avoir balancé à la presse people qu’elle avait eu une relation sexuelle avec Chris Brown, lors de son passage à Paris en décembre dernier, la disparition d’Ayem du plateau du Mag, en mai dernier, avait fait courir un grand nombre de rumeurs. On parlait même d’éviction suite à son comportement déplacé. Heureusement pour ses fans, la meilleure amie de Nabilla Benattia a retrouvé son poste le 3 juin dernier expliquant son absence par un burn out.

Présente, jeudi, lors de la présentation presse de la rentrée de NRJ 12, la jolie brune a décidé de revenir sur les causes de son absence, au micro de Télé-Loisirs : J’ai eu un petit coup de mou. J’étais un peu fatiguée. Il faut savoir que ça fait deux ans que j’enchaîne tout ce qui m’arrive. (…) Je pense qu’à un moment donné mon corps a dit stop. J’étais fatiguée psychologiquement et physiquement, a-t-elle révélé.

Un rapport difficile avec la presse people

Présente sur nos écrans de télévision depuis plus de deux ans, Ayem explique qu’elle est devenue un personnage public et qu’elle a des rapports très difficiles avec la presse people : Mes faits et gestes sont épiés, commentés, rapportés souvent de manière fausse où mauvaise (…) Je pense qu’on a un rapport délicat avec la presse (…) Mais je peux pas non plus complètement en vouloir à tout ça (…) J’ai voulu être un personnage public.

E. L. H.